Inclusion générale !

En France, il y a 9,3 millions de personnes en situation précaire, 12 millions d’individus touchés par l’illectronisme et 34,7 millions de femmes ; autant de catégories de population pouvant se sentir exclues en ville. Car dans les zones urbaines, les conditions ne sont pas toujours réunies pour leur permettre un accès aux espaces, équipements et services publics égal à celui d’autres personnes.

Pour les villes, l’enjeu est donc de créer les conditions favorables à une égalité d’accès à tous ces espaces, équipements et services, garante de la mixité sociale et du vivre ensemble. La difficulté première est que les zones urbaines n’ont pas été conçues, au départ, pour cela. Elles ont été pensées pour être efficaces, faciliter les déplacements rapides et favoriser le dynamisme économique. De là à dire que la ville est intrinsèquement inégalitaire et que l’inclusion de tous est impossible, il n’y a qu’un pas.

Mais, fort heureusement, tout le monde n’est pas encore résigné. Certains acteurs publics, privés et associatifs amorcent des changements de fond dans la façon de construire et  de faire fonctionner la ville afin de favoriser l’inclusion. En misant notamment sur la coopération et la démocratie participative.

 

Dans cet épisode, trois de ces acteurs non résignés prennent la parole :

  • Dominique Poggi, sociologue, spécialiste de la place des femmes dans les espaces publics et fondatrice de l’association À places Égales
  • Patricia Quero-Ruen, vice-présidente de Lorient Agglomération en charge du Numérique et de la Smart City
  • Simon Maréchal, responsable régional pour Emmaüs Connect dans les Hauts-de-France


Crédits musiques et habillages : Jason Shaw, BBC, RemArc Licences, Joseph SARDIN / La Sonothèque

Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.