Saison 2 Episode 07 : "Le milieu le plus hostile du monde"

Céline est diplômée de l’ESSEC, en 1999 elle change radicalement de voie pour répondre à l’appel du grand large. Alors que le service national vit ses dernières heures, elle intègre l’ultime promotion d’élèves officiers de réserve (officiers chefs du quart) à l’automne 2000 et rejoint après trois mois de formation sa première affectation, le bâtiment de transport léger « Jacques Cartier », basé à Nouméa. Elle sert ensuite une année sur la frégate anti-sous-marine De Grasse pour consolider ses acquis en matière d’opérations navales.


Confortée par ces deux expériences, ultramarine puis brestoise, dans son choix d’embrasser la carrière maritime, elle accède rapidement au statut d’officier de carrière et rejoint en novembre 2002 les « bordaches » de la promotion 2000 de l’Ecole Navale à bord du porte-hélicoptère Jeanne d’Arc en partance pour sa traditionnelle campagne d’application. A bord de la frégate légère furtive Guépratte, du patrouilleur austral Albatros ou encore du transport de chalands de débarquement Foudre, elle participe durant six années embarquées à plusieurs missions en océan Indien, dans le golfe d’Oman et en mer d’Arabie, ainsi que dans le Golfe de Guinée.


Brevetée de l’enseignement militaire supérieur en 2015 (promotion maréchal Leclerc de l’Ecole de guerre), elle commande deux fois à la mer : le bâtiment hydrographique « Borda » à Brest en 2010-2011 et de juin 2017 à janvier 2020, le tout nouveau patrouilleur polaire « L’Astrolabe », unique brise-glace de la marine dont elle est le premier commandant. Elle réalise dix rotations logistiques en Terre Adélie dans des conditions d’environnement extrêmes, pour ravitailler la station française Dumont d’Urville, opérée par l’Institut polaire français pour les TAAF.



Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.