#29 Audrey5octobre « Pour mon activité d’influenceuse et mon métier, difficile de scinder la vie pro et perso »

Cette semaine, Vie au Carré a échangé avec Audrey5octobre, une influenceuse lifestyle qui a aussi créé sa société de marketing d’influence.

7 / 10, c’est la note que se donne Audrey pour définir son équilibre vie pro - vie perso « et avant c’était plutôt 4 ! » confie-t-elle. Les raisons sont multiples mais la principale est sans doute à attribuer à son téléphone portable, auquel elle est souvent vissée « que ce soit pour le boulot ou pour mon compte Instagram, je suis très souvent avec. J’essaie de me discipliner mais ce n’est pas toujours simple », raconte-t-elle. Le covid a toutefois forcé à Audrey a plus d'organisation, d'où un meilleur équilibre vie pro et perso à présent.


Une gestion du temps rythmée par l’école

Audrey a 39 ans, est mariée et a 3 enfants. Elle a monté sa propre société pour pouvoir continuer de travailler malgré les déménagements réguliers dus au métier de son mari. Celui-ci travaille énormément la semaine, Audrey gère donc seule ses enfants du lundi au vendredi, en plus des tâches ménagères et de son activité professionnelle. Autant dire que tout est millimétré et qu’Audrey jongle tout le temps ! « En revanche, le week-end, il fait tout et se montre plutôt volontaire. Je pense que sinon je n’aurais pas tenu ! », admet-elle.


Protéger sa vie perso

Depuis quelques années, Audrey est en outre influenceuse lifestyle et plus connue sous le pseudo Audrey5octobre. Elle nous explique comment elle en est venue à cette activité, elle qui était plutôt réticente aux réseaux sociaux... Particularité de son compte Instagram: elle s’expose régulièrement, elle et ses enfants. Dévoile-t-elle, de fait, toute sa vie ? « On peut penser que j’expose ma vie sur les réseaux sociaux mais ce n’est pas le cas. J’ai longtemps posté en décalé, je ne montre jamais mon mari, je demande à mes enfants s’ils sont d’accord pour être présent sur une photo.. Je fais très attention », assure-t-elle. Et pour cause, elle et ses enfants sont parfois reconnus dans la rue. Elle veille donc à la discrétion mais celle-ci s'avère parfois difficile !


Mari incognito

En revanche, pour son mari, pas question de l’exposer ! Elle ne le nomme pas, ne veut pas dire qui il est… Lui préfère vivre dans l’ombre. Si le sujet des réseaux sociaux a fait l’objet de nombreuses discussions entre eux, « il me fait confiance. C’est vrai qu’il ne voulait pas qu’on expose nos enfants… mais il sait que je les respecte et que je ne poste que les photos qui les valorisent. Je ne posterai jamais leurs caprices ou leur nudité par exemple ! »

La période de confinement a été intense pour Audrey, qui assure avoir eu alors « moins de soupapes. J’appelle donc régulièrement mes amis car je suis quelqu’un de très sociable. C’est aussi une partie de mon travail que j'aime énormément», relate-t-elle. Idem pour son couple, la période a forcément limité les moments à deux… Et ses relations avec les autres membres de sa famille.


******************************

Si vous avez aimé notre épisode de Vie au Carré, n’hésitez pas à en écouter d’autres, plus de 25 sont déjà disponibles avec des profils très variés ! Vous pouvez aussi le partager, vous abonner et à lui attribuer des étoiles sur Apple podcasts, cela nous aiderait énormément !

Si l’équilibre vie pro - vie perso est un sujet qui vous tient à cœur, contactez-nous par mail, via Instagram @vie_au_carre ou notre page Facebook.

A très vite :)

Julie & Clotilde


Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.