#33 Christine Castelain-Meunier : "L'allongement du congé paternité contribue à améliorer l'égalité homme-femme"

 

Cette semaine, dans Vie au carré, le podcast qui interroge sur l’équilibre vie pro et vie perso, nous avons échangé avec Christine Castelain-Meunier, sociologue au CNRS, spécialisée entre autres sur les affaires familiales. Elle a publié de nombreux ouvrages dont L’instinct paternel, les hommes aussi viennent de Vénus ainsi que Et si on réinventait l'éducation des garçons ?. Elle a aussi participé, en 2000, à l’allongement du congé paternité, passant de 3 à 11 jours.

Vous l’avez compris, notre experte est intarissable sur le sujet de la famille qui a profondément évolué depuis 50 ans. « Elle est multifacette, il n’y a plus une seule famille qui se constitue avec le mariage religieux, on peut en fonder une sans passer par le mariage et désormais en étant du même sexe, analyse-t-elle. On est sortis des représentations institutionnelles de la famille avec des rôles et des genres très définis. »


La famille polyculture trouve ses racines au XIXème siècle

La transformation a débuté en 1870, quand les femmes ont eu des droits suite aux mouvements civiques et sociaux. « Elles ont pu exister comme un sujet social alors qu’avant elles n’existaient qu’au travers de leur mari », pointe Christine Castelain-Meunier. L’évolution a ensuite été rapide, avec en 1875 le divorce par consentement mutuel ou encore en 1993 la création de la co-parentalité, etc.

Toutes ces évolutions sociétales et juridiques ont entrainé de grandes transformations, avec l’abolition de l’idée que la femme c’est la famille et que l’homme c’est le travail. Ce sont d’ailleurs ces bouleversements qui ont amené la notion de conciliation de vie pro et vie perso. "Comme les femmes se sont mises massivement à travailler, l’équilibre familial a dû changer, explique la sociologue. Les hommes ont eu, eux, à se libérer du carcan qui les poussait à s’affirmer au travers des codes de la virilité."

Concernant le congé paternité, la France est en retard par rapport à certains pays comme l’Espagne ou les pays nordiques. Elle est en revanche plutôt en avance concernant tout ce qui relève du mariage pour tous, de la PMA et de la révolution des genres.


Le tsunami de la parentalité

Dans l’épisode, Christine Castelain-Meunier revient également sur le passage du conjugal au parental “qui génère des transformations profondes chez l’individu, la mère comme le père. C’est un tremblement de terre. L’enfant occupe une place centrale et les parents essayent de se répartir les rôles. Chacun a d’ailleurs des représentations sur ce que doit faire l’autre, ce qui crée des conflits." En effet, on vit tous avec un héritage familial mélangé avec des pratiques contemporaines.

Ainsi, « la femme cherche à concilier travail et famille, répondre aux impératifs de la bonne mère et à l’excellence de l’éducation… Tandis que l’homme est entré dans une paternité relationnelle, opposé à la paternité institutionnelle, où il ne donne plus forcément la primeur à son travail », décortique la sociologue.


L’allongement du congé paternité, un marqueur important pour l’égalité homme-femme

Ce changement dans les rôles parentaux, les entreprises commencent à la prendre en compte. Elle commence par exemple à considérer que le travailleur est aussi un père « et c’est nouveau à l’échelle de l’Histoire », indique notre experte. Avant, quand on embauchait une femme, on savait qu’elle pouvait devenir mère et cela pouvait poser problème. Désormais, le père aussi joue un rôle actif et peut s’absenter pour des raisons familiales.

Le nouvel allongement du congé paternité de 14 à 28 jours devrait encore renforcer l’idée que le travailleur est aussi un père. "C’est une avancée mais c’est un petit pas", conclut Christine Castelain-Meunier. Il faudrait encore l’allonger pour permettre un mettre égalité homme-femme, une meilleure égalité dans la famille et une meilleure acceptation que le travailleur est un père."

******************************

Si vous avez aimé notre épisode de Vie au Carré, n’hésitez pas à en écouter d’autres, plus de 30 sont déjà disponibles avec des profils très variés ! Vous pouvez aussi le partager, vous abonner et à lui attribuer des étoiles sur Apple podcasts, cela nous aiderait énormément !


Si l’équilibre vie pro - vie perso est un sujet qui vous tient à cœur, contactez-nous par mail, via Instagram @vie_au_carre ou notre page Facebook. C'est la fin de la saison 3. Rendez-vous à la rentrée.


A très vite !

Clotilde & Julie



Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.