Le droit à la déconnexion à l'épreuve du télétravail

Avec les confinements et le télétravail, nos outils de travail sont dans nos salons, dans nos chambres, dans notre intimité. Et mécaniquement, la sur-connexion en dehors des heures de travail empire. Pendant le premier confinement en mai 2020, une enquête de l’Ugict-CGT réalisée avec la Dares a montré que “près de 80 % des télétravailleurs” disaient ne pas disposer d’un droit à la déconnexion. 


Techniquement, le droit à la déconnexion est apparu dans la loi française pour tous les salariés en 2017 dans la loi Travail, pour “assurer le respect des temps de repos et de congé ainsi que de la vie personnelle et familiale”. Mais la loi n’est pas contraignante pour les entreprises, et dans les faits elle n’est pas toujours appliquée. 


Dans ce nouvel épisode de Travail (en cours), Judith Chetrit explore comment le télétravail généralisé révèle les faux-semblants du droit à la déconnexion. Elle a interrogé Arthur Vinson, fondateur de la société Mailoop qui analyse les flux d’emails en entreprise, Audrey Probst, avocate spécialiste du droit du travail, et Francis Jauréguiberry, sociologue spécialiste des usages des technologies. 


Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Présentatrice : Louise Hemmerlé. Journaliste : Judith Chetrit. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. La musique est de Jean Thévenin et le mix a été fait par Olivier Bodin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale. 


La retranscription de cet épisode est disponible ici.


Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.