La musique de Travail (en cours)

La musique a des effets puissants sur notre cerveau, elle active ce que le neurologue Hervé Platel appelle une "symphonie neuronale". C'est pourquoi chez Louie Media, on accorde beaucoup d'attention au choix des musiques de nos podcasts. Dans ce bonus de Travail (en cours), on vous propose de découvrir en intégralité le morceau qui est aussi le générique du podcast. Ce morceau a été composé par le musicien Jean Thévenin, qui nous raconte les coulisses de son processus créatif :


"Le morceau en question s’appelle « Quai Branly », il a été composé dans la médiathèque du musée du même nom, alors que j’allais chercher des documents sonores pour une performance dans la cour du musée", explique Jean Thévenin. "Par les fenêtres de la médiathèque, la vue sur la Seine, la ville et le ciel est extraordinaire. Je contemplais cette vue tout en écoutant des enregistrements de bergers jouant de la flûte dans les montagnes de l’Atlas et cela m’a fait réfléchir sur l’écart entre ma vie de Parisien et celle de mes ancêtres paysans, qui étaient reliés à la terre et aux esprits de la nature. Est-ce que quelque chose a été perdu au fil des générations, ou les rapports au monde et à la vie se sont-ils sédimentés en différentes couches qui s’interpénètrent entre elles ? C’est ce questionnement qui m’a guidé dans la composition du morceau, qui s’est faite par accumulation de différentes boucles, qui sont des enregistrements audio dont j’ai fortement réduit la définition, traces du passé usées par le passage du temps qui viennent jouer ensemble dans une petite transe."


Si ce morceau nous a semblé si bien convenir à Travail (en cours), c'est justement car ce podcast s'intéresse à des problématiques contemporaines, mais tout en admettant que toutes les questions qu'on se pose à propos du travail ont existé sous une forme ou une autre dans les générations précédentes. Ce sont des questions universelles, qui nous renvoient à des considérations essentielles : un peu comme lorsque Jean Thévenin réfléchissait à l'écart entre sa vie urbaine et ses ancêtres paysans. On espère que ce morceau vous plaira, bonne écoute !


Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.