Aux origines de Rome!

Parfois, la littérature nous raconte l’histoire avec un grand H, les longs poèmes qui se présentent à nous comme des fragments d’archive. La naissance de Rome est aussi énigmatique que le sont les élégies qui lui sont consacrées depuis les Grecs. Les Anciens établissent sa fondation au 21 avril 753. C’est Romulus qui en aurait posé la première pierre. Il est le descendant d’Énée, héros de la guerre de Troyes, et personnage principal de l’Énéide de Virgile dont le débarquement sur les plages du Tibre constitue un autre moment important pour l’histoire des origines de la ville.

Mais quel crédit accordé aux textes littéraire, souvent écrit bien des années après les faits ? Quelles sources soulever pour dégager le vrai de la légende? Quel est le matériau de l’archéologie ? Pourquoi ce vif intérêt des Anciens pour la ville de Rome ? Cette histoire de Rome aux origines est le fruit d’un travail aux carrefours de plusieurs disciplines : la mythologie, la littérature, l’histoire, l’archéologie, la philologie.

De facto, cette histoire des origines de Rome ne peut s’écrire que grâce à la confrontation des hypothèses issues des différentes disciplines que nous venons d’évoquer. Alexandre Grandazzi, auteur d’un Que-sais-je ? sur l’histoire des origines des Rome, répond à Mari-Gwenn Carichon.

L’auteur : Alexandre Grandazzi est historien et professeur à la Sorbonne spécialiste de la Rome antique. Ses recherches s’inscrivent dans une démarche pluridisciplinaire. Il a notamment écrit : Urbs. Histoire de la ville de Rome des origines à la mort d'Auguste (Perrin, 2017, 768 p.) et Une certaine idées de la Grèce avec Jacqueline de Romilly (Hachette, 2006, 352 p).