Clara, le regret d'être mère : "si c'était à refaire, je ne referai pas. Un amour trop grand pour être supportable" (Partie 1/2)

Clara n'a pas eu de traumatisme. Clara n'a pas eu d'enfance difficile. Clara a eu une grossesse heureuse. Clara n'a pas eu de difficulté à tomber enceinte. Clara aime profondément ses filles.


Clara regrette d'être mère.


La maternité épanouie est la plus grande arnaque de l'Histoire. Faire croire à tous et a fortiori, les femmes, que la parentalité est une fin en soi, que devenir mère apporte bonheur et épanouissement.

S'il est aujourd'hui toléré qu'on puisse ne pas vouloir d'enfant, la possibilité de regretter d'être parent n'est tout simplement pas admis. Il n'est pas question d'amour, car oui, il y en a de l'amour, mais plutôt du regret de ce qui entoure la maternité.


Ne plus jamais se réveiller l'esprit libre.

Devoir chaque jour donner à des êtres vivants toute sa personne.

Faire croire qu'on les aime de la même manière, alors que c'est faux.

Avoir l'air fort.e, tout le temps. Être disponible, chaque instant.

Aimer si fort que ça en est insupportable.


Première partie d'un échange puissant avec Clara, maman de deux filles qu'elle aime profondément, mais qu'elle aurait préféré ... ne pas avoir.


Rendez-vous sur instagram @marie_la_graine // Dans cet épisode : Le regret d'être mère, de Orna Donath

Soutenez ce podcast http://supporter.acast.com/sois-sage-et-parle-fort.


 

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.