Alcool et patriarcat : quand la femme ose boire comme un homme, avec Anna (2/2)

Fin de la journée, l'homme se sert une pinte de bière, il l'a bien mérité vu la charge de responsabilités qui lui incombe, lui. L'alcool est un nom masculin et il s'accorde sur les mécanismes du patriarcat. Boire n'est pas un acte anodin, et c'est bien plus qu'un geste banal. Pourtant, notre société semble avoir oublié que cette substance n'est pas sans conséquence. Le geste de boire devrait être la cerise sur le gâteau, mais il faut croire qu'il a passé la frontière du plaisir dispensable, pour devenir une consommation nécessaire.


Comment peut-on définir la limite entre boire et trop boire ? A partir de quel comportement peut-on s'interroger sur sa propre consommation d'alcool ? Et surtout, que révèle l'image de l'alcool par notre société ?


L'alcool : un territoire masculin l

Attention whore : les putes de l'attention qui osent s'affranchir

L'importance de la famille : quand la mère mène une dictature

Alcool : le sevrage seul est pire que de continuer

L'importance d'être accompagné.e : mettre des mots sur des maux

Soutenez ce podcast http://supporter.acast.com/sois-sage-et-parle-fort.


 

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.