Germaine Berton, l’anarchiste qui voulait « venger Jaurès »

Pour ce premier épisode de Séries Noires à la Une, RetroNews revient sur l'assassinat de Marius Plateau, chef des Camelots du Roi, abattu en 1923 par Germaine Berton. Cette jeune anarchiste de 20 ans voulait venger Jaurès. Malgré l’effarement de la classe politique, Germaine Berton est acquittée – comme le fut Raoul Villain, assassin de Jean Jaurès.

 

Intervenants

 

  • Fanny Bugnon, maîtresse de conférence en histoire contemporaine à l'université de Rennes 2, auteure de « Les Amazones de la terreur ». Sur la violence politique des femmes, de la Fraction Armée rouge à Action directe.
  • Christian Delporte, professeur d'histoire contemporaine à l'université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, spécialiste des médias, de l'image et de la communication politique.

 

Un podcast produit en partenariat avec Wave audio.

 

Présentation : Thomas Baumgartner

Réalisation : Guillaume Girault

Lectures : Guillaume GIrault et Astrid Duruflé

RetroNews : Étienne Manchette, Julie Duruflé, Julien Morel

 

Archives citées, consultables sur retronews.fr :

 

 

 

Sommaire

 

1’31 : Le Petit Parisien, 19 décembre 1923

4’32 : En quoi Germaine Berton est-elle une criminelle singulière en 1923?

5’03 : Récit du crime

5’40 : Qu’est ce que l’Action française?

6’19 : Que dire du contexte politique?

7’23 : La presse de l’époque : entre opinion et information

9’25 : Quel est le parcours de Germaine Berton?

11’50 : Comment la classe politique se positionne-t-elle autour de cette affaire?

13’40 : Où l’on remet en cause la moralité de la coupable 

16.10 : Quels portraits la presse dresse-t-elle de Germaine Berton? 

18’24 : A quel moment de la construction du journalisme advient cette affaire ?

21’42 : Que devient Germaine Berton après le procès? 

24’46 : Le Matin, 29 décembre 1923


Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.