Assassinats ciblés, la guerre sans le dire

Depuis les années 2000, on s’est habitué à entendre les armées des pays occidentaux revendiquer l’élimination de tel ou telle terroriste, ennemi·e ou assaillant·e potentiel·le, abattu·e souvent en dehors des zones de combat. 


Drones, hélicoptères, avions furtifs, services spéciaux, tous les moyens sont bons pour mener à son terme cette nouvelle façon de régler, voir de prévenir, les conflits armés : les assassinats ciblés. Une pratique théorisée, défendue et façonnée pour entrer le plus possible dans le cadre légal de la fameuse « violence légitime » dont disposent les Etats.


Comment cette nouvelle façon de faire la guerre s'est-elle répandue ? Quel est son rôle ? Pourquoi des démocraties en viennent à revendiquer des actions qui ont tous les atours d’un geste autoritaire ?


Thomas Rozec reçoit Amélie Férey, chercheuse en sciences politiques, autrice de « Assassinats ciblés, critique du libéralisme armé » (éd. CNRS, 2020).


CRÉDITS

Programme B est un podcast de Binge Audio présenté par Thomas Rozec. Cet épisode a été produit en juillet 2020. Réalisation : Mathieu Thévenon. Production et édition : Lorraine Besse. Générique : François Clos et Thibault Lefranc. Identité graphique : Sébastien Brothier, Thomas Steffen (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.


 

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.