Rafale, une bien discrète affaire d’État

CARTE BLANCHE

Le journaliste de Mediapart Yann Philippin a révélé l’existence du versement de commissions occultes dans le cadre de la vente de 36 Rafale à l’Inde en 2016 par le groupe Dassault pour 7,8 milliards d’euros. L’avionneur français, très implanté dans le grand sud-ouest, aurait en outre manœuvré pour que les clauses anti-corruption soient purement et simplement retirées de l’accord gouvernemental. Une enquête en trois volets qui fait trembler l’État français, sans avoir un très grand retentissement médiatique, et sur les coulisses de laquelle revient notre confrère.


 

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.