Grippe aviaire : les inquiétudes de l'Institut Pasteur

Les récentes épidémies relevées dans le Gers et jusqu'aux Pays de la Loire font craindre aux autorités sanitaires une possible transmission du virus H5N1 d'homme à homme, si toutefois celui-ci venait à évoluer vers une autre forme. Dans les Pyrénées-Atlantiques, on se veut moins alarmiste.

Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.