Colleuses, la répression s'accélère

« T’en as pas marre de faire pleurer les enfants, Buccio, terroriste? ». Pour avoir affiché ces mots en soutien aux expulsés du squat de Cenon, quatre colleuses ont été placées en garde à vue cette semaine, ont vu leurs domiciles être perquisitionnés, et seront jugées le 11 mars à Bordeaux. Carte blanche spéciale avec Pauline Achard, militante féministe et journaliste pour Libération.


 

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.