SALE TEMPS POUR UN FILM : PALM SPRINGS

Oyez, oyez ! Aujourd’hui est un grand jour, car SALE TEMPS POUR UN FILM vous parle enfin d’un film de qualité, et sur lequel toute l’équipe est plus ou moins d’accord ! Pourtant ce n’était pas forcément gagné, car malgré son casting éminemment sympathique (Andy Samberg, Cristin Milioti et J.K. Simmons en tête), PALM SPRINGS est une comédie romantique s’inspirant fortement de l’insurpassable UN JOUR SANS FIN, ce qui est particulièrement casse-gueule, à plus forte raison car elle a fait partie de la sélection du festival de Sundance en 2020, ce qui n’est pas toujours bon signe. Nous sommes pourtant loin de la pose typique des productions indépendantes américaines qui se revendiquent comme telles, car PALM SPRINGS exploite parfaitement son pitch de base par le biais d’une écriture très travaillée qui s’attache à ses protagonistes principaux en leur offrant à chacun des arcs narratifs qui concernent précisément la boucle temporelle. De cette manière, le premier film de Max Barbakow parvient à renchérir sur le concept d’origine, et c’est ce qui lui permet d’éviter de devenir un énième pompage de la formidable comédie d’Harold Ramis. Au micro de Clémence Gueidan, Marie Casabonne, Erich Vogel et Stéphane Moïssakis déclament leur affection pour ce joli petit film qui risque de grandir à chaque vision !


Présentation : Clémence Gueidan

Rédacteur en chef : Stéphane Moïssakis

Chroniqueurs : Marie Casabonne, Erich Vogel et Stéphane Moïssakis

Production : Clémence Gueidan et Alain Mercier

Habillage Sonore : Latex


Pour nous soutenir, une seule adresse : https://fr.tipeee.com/capture-mag/


 

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.