Ivre d'amour

C’est la fin des années soixante, Ghyslaine dit “Gigi”, porte des jupes longues, met du khol noir sur ses yeux, et tombe amoureuse de Roland, ce très beau basketeur un peu bougon. Ils se marient et donnent naissance à un garçon. Leur vie de bohème semble parfaite mais Ghyslaine tombe en dépression. Alors elle boit quelques verres dès que les ami·e·s sont de passage, ça l’aide à sourire. Jusqu’au jour où elle ne peut plus s’en passer.


A quel point l’amour que l’on porte pour une personne nous empêche-t-il de la voir telle qu’elle est ? Pourquoi est-il parfois plus simple de fermer les yeux que de reconnaître que la personne que l’on aime a changé ? Et jusqu'où peut-on se perdre dans le déni ?


Cet épisode a été tourné et monté par le journaliste Jérôme Massela. La musique a été composée par Marine Quéméré, qui a également fait la réalisation. Le mixage est de Jean-Baptiste Aubonnet. 


Le générique de Passages a été composé par November Ultra.


Maud Benakcha est la chargée de production de Passages. 


Cet épisode est également rendu possible grâce à Maureen Wilson, responsable éditoriale de Louie Media, à Anaïs Dupuis, responsable de productions, Mélissa Bounoua, directrice des productions et Charlotte Pudlowski, directrice éditoriale.


Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com



Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.