#52 Léonard : « Dans certaines de mes relations, je subis la sexualité »

Pour ce 52 ème épisode, c’est le témoignage de Léonard que vous allez découvrir.

Son entrée très précoce dans la sexualité, sa dysmorphophobie*, ses soucis de confiance en lui qui l’ont amené à vivre une sexualité subie comme il le dit, mais aussi les différentes partenaires qu’il a eu, ses zones érogènes, son rapport à l’autre, au corps, au désir et l’orgasme, la taille de son pénis - dans la moyenne - et le rapport que les hommes peuvent voir avec … 

Léonard a testé de nombreuses pratiques et emprunté plusieurs chemins dans sa sexualité avant de trouver celui qui lui convient le mieux. 

Bref, comme vous le constaterez c’est un témoignage abondant et dense que ce jeune homme de 31 ans vous propose au micro de On the Verge. 

Merci de bien lire les TW qui accompagnent l'épisode.


Trigger warnings : BDSM, maltraitance infantile, rapports non consentis


*La dysmorphophobie se caractérise par une obsession et des pensées excessives sur un "défaut imaginaire". Elle induit un stress chez la personne, un retrait social et d'autres troubles (alimentaires, obsessionnels, de l'hygiène, etc).


** Infos **

Instagram : @ontheverge_podcast

Facebook : @onthevergepodcast

Et si vous avez la moindre question / remarque : onthevergeaudio@gmail.com


Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.