Pourquoi se soucier de la bombe atomique, alors qu’on peut aller à la plage ?

En juillet 1983, une canicule historique s’abattait sur l’Europe entraînant une surmortalité impressionnante. La vague de chaleur touchait principalement l’Italie où plusieurs villes enregistraient des températures records de plus de 42°. Étonnamment, cette année-là, le tube de l’été nous invitait à la plage. « Vamos à la Playa » du duo italien Righeira, trustait le haut des hits parades et enflammait les dancefloors de la planète. Un véritable ovni musical, de station balnéaire, en plein cagnard.



 

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.