Pourquoi Noriega n’aimait pas la musique, alors que la musique c’est bien ?

« Cara de Piña », « Face d’Ananas », c’est ainsi que l’on surnommait Manuel Antonio Noriega en raison de la peau de son visage fortement grêlée par la petite vérole. Ne vous y trompez pas si vous trouvez que ce n’est pas très gentil, ce n’est rien à côté de ce que le dictateur du Panama a fait subir à son peuple dans les années 80. Le sulfureux général a dirigé le Panama jusqu’en 1989, avant d’être renversé au terme d’une invasion sanglante orchestrée par Washington. Mais quel rapport, me direz-vous, avec la musique ? Vous allez vite comprendre…


 

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.