Rencontre : Ami Yèrèwolo, la voix libre de Bamako

« Vanity Fair » poursuit sa série de douze portraits consacrés à des jeunes femmes dans des pays en développement. Elles ont toutes en commun d’avoir réussi à façonner leur destin. Direction le Mali. Lorsqu’elle monte sur scène, la rappeuse malienne Ami Yèrèwolo défie le patriarcat et le conservatisme. Elle s’affirme, raconte les défis de son pays et donne le courage à d’autres de suivre son chemin, avec des rythmes hip-hop en toile de fond. Par Patricia Huon. Photographie Andreea Câmpeanu.

Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.