L'alimentation change le monde (6/6) - Les lois de la transition

Pourquoi le Brésil ne parvient-il pas à modifier son système alimentaire ? Dans ce pays grand comme vingt fois la France, l’agrobusiness - c’est à dire la production agro-industrielle conventionnelle de masse – prédomine, avec un cout élevé en intrants chimiques, du fret longue distance et du gaspillage. Par ailleurs, l’agriculture entrepreneuriale monopolise plus de 75% des terres exploitables, n’en laissant qu’une infime partie pour les exploitations familiales, paysannes et autochtones. Alors, comment faire évoluer le système vers des processus et une organisation plus durables ? Eric Sabourin et Camila Lago Braga tentent d’éclaircir le rôle joué par les politiques publiques brésiliennes alimentaires et d'agroécologie dans ce phénomène.


Intervenant·e·s :

  • Eric Sabourin : chercheur au Cirad au sein de l’unité de recherche ART-DEV (Acteurs, Territoires, Ressources pour le Développement), spécialiste des politiques publiques brésiliennes relatives à l’agroécologie et l’agriculture familiale.
  • Camila Lago Braga : agronome et sociologue, doctorante à l’université fédérale du Rio Grande do Sul à Porto Alegre, en accueil au Cirad dans l'unité ART-Dev.


Nourrir le vivant est un podcast produit par le Cirad (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement). Écriture : Émilie Drugeon. Réalisation et mixage : Benoit Laur. Production déléguée : Binge Audio Creative. Musique originale : Julien Picard. Identité graphique : Patricia Doucet & Delphine Guard-Lavastre.


Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.