Pourquoi les cas de maltraitance et d'abandon d'animaux sont à la hausse?

Un chat criblé de plomb, un autre tué et mutilé avec un collet, un chien battu à coups de pied et de barre de fer, des chevaux retrouvés morts, avec l’oreille coupée… Ce sont quelques actes cruels, parmi d’autres, révélés par la presse depuis le début de l’année.

Les actes de maltraitance sont à la hausse, selon une étude de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP). Pareil pour l’abandon des animaux, un phénomène accentué avec le début des congés estivaux. Thibaut Chevillard, journaliste au service police-justice de 20 Minutes, revient et détaille ces chiffres dans notre épisode de Minute Papillon !, le podcast d’actualité de 20 Minutes.

Selon cette étude publiée jeudi, entre 2016 et 2018, 4.401 personnes ont été impliquées dans des affaires de maltraitance et d’abandon d’un animal domestique. Un chiffre qui a augmenté de 29 % au cours de cette période.

Les auteurs sont essentiellement des hommes majeurs, sans emploi, qui agissent l’été. 858 personnes ont été condamnées pour des actes de cruauté envers un animal domestique entre 2007 et 2017. Le nombre de condamnation a augmenté de 57 % sur cette période.

Anne-Laetitia Béraud

Crédit son: Bisquit Soul de Nordgroove Fugue Icons8.com


 

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.