Elle soigne 200 hérissons par an avec son mari

Dans son hôpital pour hérissons "Les P'tits Kipik", à Orsay, en région parisienne, Sara Stahl et son mari soignent près de 200 hérissons par an depuis 2018. Ces hérissons ont été attaqués par des chiens, heurtés par des véhicules ou ont par exemple souffert du réchauffement climatique... Celle qu'on appelle "Madame Kipik" s'inquiète pour cette espèce en voie de disparition, à l'heure d'une urbanisation toujours plus importante et du changement climatique. C'est la raison pour laquelle elle développe d'autres "P'tits Kipik" en Ile-de-France.

Notre politique de confidentialité GDPR a été mise à jour le 8 août 2022. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.