#149 Sandrine Roudaut : Un nouveau monde qui bascule

Anne Ghesquière reçoit dans Métamorphose Sandrine Roudaut, une exploratrice des limites de notre modèle de société. Co-fondatrice de la maison d’édition la Mer Salée avec son époux, elle est aussi essayiste et prospectiviste, auteure d'un premier roman "Les déliés". Nous allons parler de monde qui bascule où, comme dans son récit éclairant, chacun a sa partition à jouer sans qu’elle soit écrite à l’avance. Un épisode frais et régénérant, à l'image de Sandrine. - Episode #149


Dans cet épisode avec Sandrine Roudaut, j'aborderai les thèmes suivants :


  • Pourquoi passer à la fiction après tes deux premiers essais, Utopie mode d’emploi et Les Suspendu.es ?
  • C’est l’histoire de 5 femmes qui se rencontrent et font naitre une utopie ? Pourquoi mettre en scène plutôt des femmes ? Quel rôle ont-elles à jouer ?
  • Tu penses que notre monde est à son point de bascule ?
  • C’est important pour toi d’entrer en résistance, qu’est-ce que ça veut dire ?
  • Le voyage, la poésie, la beauté sont importantes pour toi, comment peuvent-elles faire basculer notre récit ?
  • Passer du mortifère au lumineux, est-ce possible ? Comment ?


Qui est mon invitée de la semaine, Sandrine Roudaut ?


Sandrine Roudaut est une exploratrice des limites de notre modèle de société, des freins au changement et des futurs possibles. Co-fondatrice de la maison d’édition la Mer Salée avec son époux, elle est aussi essayiste et prospectiviste.


Elle publie son premier roman « Les déliés » qui est l’histoire d’un monde qui bascule ou chaque personnage a sa partition à jouer sans qu’elle soit écrite à l’avance. 

Quelques citations du podcast de Sandrine Roudaut : 

"Aujourd'hui on a assez peu d'utopies réalistes qui imaginent le monde comme faisant progresser l'humanité"

"Nous devons projeter et développer des visions qui sortent de nos réalités"

"L'utopie n'est pas un concept intellectuel ni un refuge : c'est un espoir merveilleux"

"Les émotions peuvent nous permettre de voir émerger un nouveau monde"

"Nous sommes reliés par l'inconscient collectif de ceux qui souhaitent changer le monde"

"Le changement est plus grand que nous : cela nous dépasse par la reliance collective qu'il opère"

"On ne peut pas se dire que l'on va réduire les dégâts dans une moindre mesure : allons-y à fond !"

"Nous devons renoncer au modèle économique en place"

"Nous ne pouvons mettre de côté ce qui fait de nous des êtres humains : la noblesse de vouloir grandir"

"Toute vie est précieuse : il faut se souvenir de cela constamment"

Suivez Sandrine Roudaut sur le site : www.lamersalee.com 


Retrouvez Métamorphose, le podcast qui éveille la conscience sur Apple Podcast / Google Podcasts / 

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.