#148 Pedro Correa : Changer de vie ?

Anne Ghesquière reçoit dans Métamorphose Pedro Correa artiste-photographe ayant quitté son poste de cadre supérieur dans une grande multinationale pour se consacrer à son art. Un matin clair, la vie de Pedro a basculé et il a complètement changé de vie en écoutant ce qui lui disait sa voix intérieure... Il relate ce parcours dans un livre merveilleux, Matins Clairs. Son cheminement devient alors le nôtre... - Épisode #148


Dans cet épisode avec Pedro Correa, j'aborderai les thèmes suivants :


·     Dans votre livre, vous évoquez beaucoup vos origines et l’histoire de votre famille, c’est important pour vous la prise de conscience de cet héritage transgénérationnel ?

·     Vous dites avoir une aversion pour la résignation, et une admiration pour le courage et l’action ?

·     Quel serait l’objectif premier de l’éducation pour sortir de trop de conditionnements (e-ducere, conduire hors de soi-même) pour faire grandir plutôt notre humanitude ?

·     A quel moment s’est faite votre prise de conscience au moment où sur le papier vous aviez une « vie de rêve » ? Une conscience aiguë alors de votre finitude, de votre mortalité …

·     Vous dites qu’il faut pouvoir « accorder du temps au regard (…), percer le voile des évidence », j’aime beaucoup cette phrase… D’ailleurs vous êtes devenu photographe…

·     Vous parlez beaucoup du sacrifice comme conditionnement (sans sacrifice, point de récompense)? Mais aussi des bunkers de sécurité dans lequel nous nous enfermons ? 

·     Quelles sont ces voix contraignantes qui nous paralysent ?

·     Aujourd’hui une spiritualité vivace est devenue votre priorité, comment se manifeste-t-elle ?

·     Comment savoir si on est sur son chemin ? N’est-on pas toujours sur son chemin finalement ?

·     Qu’est-ce que cette loi de l’entropie, et que nous dit-elle ?

·     Comment apprendre à écouter notre voix intérieure ?

·     Quand on change de vie, c’est la grande peur du vide et du manque, comment accueillir ces peurs ? Ce vers « moins de biens, plus de liens ». La peur, cette force entropique la plus puissante pour nous freiner ?

·     Vous vous êtes entourés d’amis qui avaient aussi envie de repenser le système, que vous appelez, un camp « de réfugiés » du système…

·     Vous posez aussi cette question du choix, souvent jeune, de notre partenaire de vie alors qu’on ne se connait pas soi-même ?

·     Parlez-nous de votre manifeste pour une révolution intérieure, manifeste qui a démarré quand vous vous êtes adressé aux étudiants de l’école polytechniques de l’université de Louvain ?


Qui est mon invité de la semaine, Pedro Correa ?


Un matin clair, la vie de mon invité a basculée et il a complètement changé de vie en écoutant ce qui lui disait sa voix intérieure. Aujourd’hui artiste-photographe, il a quitté son poste de cadre supérieur dans une grande multinationale pour se consacrer à son art.


Dans son premier livre « Matins clairs » aux éditions l'Iconoclaste, il partage son parcours de quête de sens pour s’émanciper des injonctions contemporaines.

Son cheminement devient le nôtre.


Quelques citations du podcast avec Pedro Correa : 


"C'est un courage intérieur de se centrer sur...
 

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.