#34 Annick - Ouvrir la voie

Annick nous reçoit dans son petit appartement de la banlieue de Bordeaux, un matin d’août. A 76 ans, elle vit seule depuis quelques temps, des suites d’une vie sentimentale parfois compliquée. Au fil de notre conversation, elle nous surprend par la force de ses engagements et la modernité de son chemin de vie. Tout en buvant notre thé et dégustant des canelés, on se laisse emporter par le récit d’une vie des plus atypiques...


Prise entre éducation et désir d’envol, Annick peine à trouver la voie qui pourra l’épanouir en tant que femme. Elle reproduit donc le schéma familial, avant de faire prendre à sa vie un tournant radical, dans une quête d’indépendance et de bien-être personnel.


L’engagement est l’une des grandes lignes qui dirigent la vie d’Annick : des radios libres aux cercles de femmes lesbiennes, elle ouvre la voie pour les femmes des générations futures, en tentant du mieux qu’elle peut de trouver un équilibre, dans une France où toutes les cartes sont en train d’être rebattues.


On quitte Annick le cœur un peu serré, un peu léger. La laisser seule dans cet appartement dans ce moment plus difficile de sa vie nous peine, pourtant son histoire nous donne des ailes. On comprend combien il est difficile de faire des choix de vie qui dénotent et parfois dérangent et on se sent de tout coeur avec Annick qui a porté haut ses combats. Et surtout on la remercie infiniment pour la brèche qu’elle a ouverte. Alors Annick, au nom de toutes, on te dit merci.


Crédits


Réalisation, montage et mixage : Marion de Boüard et Héloïse Pierre


Identité sonore : Christopher Noble


Identité Visuelle : Jeanne Dufief