Qu'est-ce que le syndrome de la vision artificielle ?

De l'écran de notre smartphone au réveil à la télévision sur le canapé en fin de journée en passant, par les ordinateurs du bureau ou la consultation des réseaux sociaux ou les jeux pendant les trajets en transports en commun...Notre quotidien est rythmé par les lucarnes lumineuses artificielles.Le syndrome de la vision artificielle est la fatigue des yeux causée par un usage prolongé d'un écran. L'oeil dans son intégralité subit cette fatigue oculaire générant des maux de tête, des troubles de la vision avec des difficultés à fixer un objet en particulier, causant des douleurs aux épaules et au cou !


Ce sont plutôt les personnes travaillant à longueur de journée sur des écrans qui sont fortement susceptibles de développer ce syndrome. Fixer un écran à longueur de journée demande une attention importante, ce qui induit que le clignement des yeux est nettement diminué, ainsi l'oeil est déshydraté, la conjonctive et la cornée souffrent. L'oeil est en perpétuelle accommodation, ce qui explique qu'il fatigue et que la vision puisse être brouillée.Cependant Il existe peu de recul scientifique et d'études suffisamment documentées pour bien mesurer l'impact de cette consommation d'écrans sur notre santé et en particulier nos yeux.


Rappelons par exemple que la maturation du système visuel de l’enfant est longue et délicate. La phase du développement est une phase sensible où le système visuelle est dépendant de la qualité de l’expérience visuel dont bénéficie l’enfant. Cette période est sujette à une forte plasticité cérébrale avant l’âge de 6 ans. Elle diminue progressivement jusqu’à l’âge de 10-12 ans et elle s’affaiblit par la suite.

Attention donc à limiter leur exposition aux écrans pendant cet âge de maturation de la vision !


Et bien une première règle d’or celle du 20-20-20. Toutes les 20 minutes, faire une pause de 20 secondes et regarder quelque chose qui se trouve à une distance de 20 pieds, l’équivalent de 6 mètres. Cela donne aux yeux un répit bien mérité et aidera à réduire les symptômes.


Aussi pensez à cligner des yeux ! nous clignons des yeux en moyenne 12 fois par minute, mais seulement 5 fois par minute devant un ordinateur. Cela rend les yeux plus secs. Vous pouvez soulager l’inconfort avec des gouttes pour les yeux ou simplement en pensant à cligner des yeux.


En choisissant aussi des couleurs et des contrastes de l’écran d’ordinateur qui ne font pas mal aux yeux et qui correspondent à l’éclairage de la pièce dans laquelle vous vous trouvez.En plaçant également l’écran de façon à ce qu’il soit perpendiculaire aux fenêtres et à d’autres sources de lumière vive.


Cela étant dit si vous en sentez le besoin privilégiez un examen visuel complet auprès d’un praticien en lui précisant le temps passé devant les écrans pour ajuster pour vous le traitement ! Des larmes artificielles ou un lubrifiant en pommade pourront être prescrits dans le cas de sécheresse oculaire.Voilà ce qu’est le syndrome de la vision artificielle


 

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.