Qu'est-ce que l'IGPN ?

Qu'est-ce que l'IGPN ? Merci d'avoir posé la question ?


Depuis les manifestations des gilets jaunes jusqu’aux mobilisations contre les violences racistes, la police est pointée du doigt et une question se pose : qui contrôle la police en France ? Il s’agit de l’IGPN, l’Inspection générale de la police, appelée parfois “police des polices”.


Quel est le rôle de l'IGPN ?


Le premier service de contrôle de la police est créé en 1854. Bien qu’il ait évolué jusqu’à devenir l’IGPN, il a toujours été un organe interne à la police. C’est-à-dire que l’IGPN est composé de policiers, et comme la police nationale, elle est sous la tutelle du ministère de l’intérieur. Notons qu’il existe une institution similaire pour la gendarmerie : l’IGGN. En 2019, l’IGPN employait 285 agents. Selon le ministère de l’Intérieur, son rôle est d’améliorer le fonctionnement de la police nationale. Pour ce faire, elle veille à ce que les services de polices fonctionnent correctement, et à ce que les policiers respectent les lois, les règlements et le code de déontologie de la police nationale.


Peut-on saisir l'IGPN si l'on est témoin d'un comportement anormal de la part d'un policier ? La police est-elle vraiment bien contrôlée ? Pourquoi l'IGPN est-elle souvent l'objet de polémiques ? Ecoutez la suite dans cet épisode de "Maintenant vous savez".


A écouter aussi :

Qu'est-ce que l'état d'urgence ?

Qu'est-ce que le mouvement Black Lives Matter ?

Qu'est-ce que l'Etat-providence ?


 

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.