Qu'est-ce que la solastalgie ?

La solastalgie est la douleur que l’on ressent, lorsque notre habitat se transforme, notamment à cause du changement climatique. Ces transformations auraient un effet sur la santé mentale de nombreuses personnes. Alors sommes nous condamnés à souffrir un peu plus à mesure que le thermomètre se réchauffe ?


Les changements climatiques occupent une telle place dans nos quotidiens, qu’ils peuvent générer une certaine… angoisse. A tel point que certains tombent en dépression, comme Greta Thunberg après avoir regardé un documentaire sur les ours polaires. Partout dans le monde l’angoisse climatique monte.


Il existe plusieurs termes pour décrire cela : on parle d’éco-anxiété pour le ressenti que l’on a lorsque tout nous ramène aux problèmes liés au changement climatique. Mais aussi d’éco-paralysie quand on a un sentiment d’impuissance face au changement climatique. Enfin, la solastalgie est “l’état d’impuissance et de détresse profonde causé par le bouleversement d’un écosystème”, selon le philosophe Glenn Albrecht qui a inventé ce mot en 2003. 


A la différence de l’éco-anxiété ou de l’éco-paralysie, qui relèvent de l’anticipation, la solastalgie se vit dans le présent. Elle renvoie à la douleur de perdre son environnement, son habitat, en opposition à la nostalgie qui renvoie à la douleur d’être séparé de son chez soi. D’après un sondage de l’IFOP, 85% des français sont inquiets du réchauffement climatique. Mais nous ne sommes pas tous égaux face à la solastalgie...


 

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.