Qu’est-ce que la médecine ayurvédique ?

Le mot "ayurvéda" vient des termes sanskrits yus (vie) et véda (savoir) ce qui signifie littéralement "la science de la vie ». Une médecine traditionnelle indienne, visant à établir un équilibre entre le corps et l'esprit, entre l'individu et son entourage. La médecine ayurvédique est l'une des plus anciennes et des plus connues. Originaire d'Inde, elle s'attache depuis environ 5 000 ans à définir le Prakruti de chaque individu, c'est à dire sa constitution individuelle et le principe dominant qui régit son métabolisme. La médecine ayurvédique permettrait de reconnaître les particularités physiques, les maladies et les dysfonctionnements les plus courants susceptibles d'affecter les patients. Selon cette science des humeurs, chaque individu est caractérisé par le mélange de trois humeurs.

Les trois humeurs principales fondent les Doshas, les énergies vitales qui régulent l'organisme. On les appelle Vata (le vent), Pitta (la bile) et Kapha (la phlegme).

Il ne s'agit là que d'une vague esquisse car cette médecine raffinée s'attache à définir de nombreux critères en examinant différentes parties du corps : la langue, les yeux, et surtout le poignet dont les pulsations pourront renseigner sur la vitalité du patient et ses possibles pathologies. Les urines sont également au cœur du diagnostique. Il s'agit d'appréhender l'homme dans sa globalité.

Le massage est une partie intégrante de la médecine ayurvédique. Il favorise un sommeil réparateur, soulage les tensions, lutte contre la fatigue, stimule la circulation et protège du vieillissement. Il est recommandé de pratiquer l'automassage, l'idéal étant le matin ou en fin d'après-midi, lorsque l'estomac n'est ni complètement vide ni trop plein. Il est conseillé de commencer par masser le sommet du crâne puis les paumes de main, puis le front dans le sens horizontal. De poursuivre avec la gorge, les bras, puis les jambes, l'abdomen et de finir par le dos.

Le yoga est quasiment indissociable de la médecine ayurvédique. Le yoga comprend aussi bien les postures, asanas, que la respiration, pranayama, et la relaxation. Les exercices de yoga sont les mêmes pour tous les doshas (humeurs). Sa pratique favorise la santé physique et spirituelle.

La méditation a une place importante dans la médecine ayurvédique. Elle permet de se concentrer, de se créer son propre espace et son silence. Elle augmente l'harmonie et diminue l'agitation. Elle consiste à concentrer toute son attention sur un seul objet (un lieu inspirant, un mantra, son esprit). Elle se pratique quotidiennement, à raison de 20 ou 30 minutes.

Nourrir son esprit de pensées positives est important pour un mental fort. En médecin ayurvédique, cela passe à la fois par : Des expériences sensorielles positives : des promenades dans la nature en prenant conscience des éléments, une oeuvre d'art, une musique relaxante... ; Sélectionner des affirmations positives : on choisit une ou deux affirmations que l'on répète trois fois par jour, au réveil, dans la journée, au coucher.

La médecine ayurvédique prône des régimes diététiques adaptés en s'appuyant sur l’utilisation des herbes, des plantes, des huiles, des épices et autres substances produites naturellement. Encore très pratiquée aujourd'hui en Inde, elle reste encore difficile d'accès pour les occidentaux.


 

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.