Qu’est-ce qu’une Power Nap ?

La power Nap est une sieste d’une durée assez courte pour ne pas entrer dans un sommeil profond, elle est destinée à revitaliser rapidement la personne. Le terme power-nap a été inventé par l’américain James Maas, psychologue social et professeur à l’Université de Cornell. En français, on pourrait traduire le terme par « sieste énergisante » mais on la nomme aussi la sieste flash ou la sieste éclair. Cette courte sieste tient donc toute sa place dans le milieu professionnel où notre temps est compté ! 

Dans certains cas elle peut durer quelques secondes, elle correspond à la micro-sieste. Dali la pratiquait en position assise, tenant une cuillère entre ses doigts et en s’endormant, il lâchait sa prise. Evidemment, le bruit que provoquait la chute de l’objet le réveillait immédiatement. Cette micro-sieste s’apparente à celle que l’on peut connaître devant son ordinateur, lorsqu’on est réveillé par la chute de la tête. La power-nap permet de maximiser les bienfaits du sommeil. Elle sert donc à compléter le sommeil normal, surtout quand un dormeur a accumulé un déficit de sommeil.

La durée idéale d’une power-nap est de 15 à 20 minutes. Cette durée laisse suffisamment de temps, lorsque l’on sait pratiquer ces courtes siestes, pour entrer dans le sommeil léger et y rester au moins 2 minutes. Cette durée permet de se sentir en forme durant toute l’après-midi. Attention, en semaine, à ne pas aller au-delà de 30 minutes de sieste au total, sans quoi l’individu peut entrer dans une phase de sommeil profond. Ce qui peut donner l’impression d'être étourdi et désorienté, et encore plus endormi qu’avant de l’avoir commencé. Les docteurs Mitsuo Hayashi et Tadao Hori ont démontré qu’une sieste améliore les performances mentales, même après une nuit complète de sommeil.

Depuis plusieurs années, les scientifiques ont étudié les avantages de la sieste, à la fois la sieste de 20 minutes mais aussi celle de plus longue durée. Ils ont testé les performances sur un large éventail de processus cognitifs. Et les études démontrent que les siestes sont aussi bénéfiques qu’une nuit de sommeil pour certains types de tâches de mémoire. D’autres études ont montré l’impact des siestes sur la santé, et en particulier sur les maladies coronaires. Le professeur David F. Dinges, a valorisé, pour la NASA, l’efficacité des siestes sur le plan de : la mémoire, de la vigilance, des temps de réponse et d’autres aptitudes cognitives. 

En France des Start up ont fait de la sieste un service à vendre auprès des entreprises et de leurs collaborateurs afin de favoriser leurs créativité et leurs productivité. A l’instar de Nap&Up qui prévoit donc des kits spéciaux, des cocons à sieste, facile à installer pour éviter de faire sa sieste au milieu de l’open space, accompagné d’ateliers pour sensibiliser aux bienfaits de celle ci !! 



 

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.