Affichées - #2 Procès : « Love Actually » : fossile sexiste ou classique romantique de Noël ?

Bienvenue dans ce second épisode d'Affichées, le podcast qui met les femmes en tête d'affiche en traitant de cinéma et de séries avec un angle féministe !

Quelle joie de vous compter parmi nos auditeurs et auditrices pour ce premier procès d'un film, Love Actually, un film culte de Noël... mais qui, avec du recul, a de bons relents sexistes. Rendez-vous dans l'épisode pour écouter Alix et Kalindi s'écharper !


Affichées #2 : le procès de Love Actually

Love Actually, c'est un classique, une comédie romantique réconfortante, un film choral délicat. Mais ça, c'est l'avis d'Alix Martineau, hôtesse d'Affichées et responsable des podcasts chez madmoiZelle !

Du côté de Kalindi Ramphul, cheffe des rubriques cinéma et séries, c'est un autre son de cloche : ce film est une abomination qui ne parle que « de fion, de fion, de bite et de chatte » selon ses dires.

Écoutez-les donc tenter de trouver un compromis pour juger ce film en tentant de sauver l'esprit de Noël, en ce 25 décembre !


Comment se déroule le procès de Love Actually ?

Alix et Kalindi s'affrontent dans trois parties :

  • L'instruction, dans laquelle elles établissent leur relation au film et ce pourquoi elles l'aiment ou le détestent.
  • Le retournage de cerveau, dans lequel elles s'emparent d'une scène pour tenter de ramener l'autre dans leur camp.
  • Le jugement, dans lequel elles tentent de se mettre d'accord pour attribuer une note au film.


Affichées est un podcast quinzomadaire de 40 minutes, disponible sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer et toutes les plateformes de podcasts.

Rendez-vous le 8 janvier 2021 pour le troisième épisode débat sur les teen movies.


ABONNEZ-VOUS À AFFICHÉES :


Si vous aimez Affichées, vous pouvez mettre des étoiles et des avis sur Apple Podcast, et en parler à vos ami·es.


 

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.