Non à l’écriture inclusive, oui à d’autres solutions

La langue française est biaisée en faveur du masculin. Ce biais vient largement d’un choix politique affirmé à partir du XVIIe siècle. C’est politiquement injuste et économiquement inefficace.

Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
 

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.