Gaëlle, avec la peur vient le courage

« Un métier, c'est pour la vie. Quand tu entres dans une entreprise, c'est pour 40 ans. »

Voilà ce que Gaëlle a toujours entendu, au moment de s'orienter d'abord puis dans ses débuts professionnels. Après des études en alternance, elle trouve sa place dans le monde associatif et s'engage à fond, à corps perdu pourrait-on dire.

Après des vacances à New York et de retour au travail, elle s'effondre et réalise que son quotidien l'épuise. Elle encaisse un moment jusqu'au burn-out « parce qu'on se dit qu'on est jeune, qu'on a de l'énergie, qu'on n'est pas fatigué comme ceux qui travaillent depuis 15 ou 20 ans. » Pendant un mois dans une chambre volets fermés, elle va broyer du noir ; elle trouvera finalement l'impulsion de sortir de sa torpeur.

Gaëlle rejoint alors le parcours Chance* pour déterminer ce qui l’anime et réalise qu'elle ne veut pas exercer un seul métier mais "2/3 d’un coup en même temps".

Elle décide de laisser la soif d’indépendance prendre le dessus sur la peur et se lance. En binôme, elle co-crée Atelier 17.91, une association qui lutte contre l’isolement et la précarité des personnes. Grâce à l'engouement énorme qu'a suscité leur projet, l'association de Gaëlle Courson-Proville fait aujourd'hui travailler 5 personnes moins d'un an après sa création et prévoit d'intervenir bientôt partout en France.

« Je ne subis plus mon travail, je le vis. »


*Le témoignage de Gaëlle a été réalisé en partenariat avec Chance, un parcours de coaching digital qui a permis à de nombreux.ses déviateurs.ices de trouver la voie professionnelle qui leur ressemble.


Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.