Mirion Malle : un air glaçant de déjà-vu

Mirion Malle est autrice et dessinatrice de bande dessinée. Elle s’est fait connaître en 2011 grâce à son blog/BD féministe Commando Culotte


Dans cet épisode, Mirion Malle nous présente La Cloche de détresse de Sylvia Plath. C’est le livre qui l’a accompagnée quand elle était en train d’écrire C’est comme ça que je disparais, une bande dessinée qui raconte les mécanismes de la dépression : “C’est difficile de mettre des mots sur ça et la cloche de verre est la métaphore parfaite”. 

Un livre qu’elle a mis longtemps à lire, et tout autant à s’en remettre : “J’ai vraiment eu besoin d’un moment pour récupérer. Je me sentais vidée, un peu sonnée, puis essoufflée". 


Cette autobiographie évoque “avec justesse” la dépression et la condition des femmes aux Etats-Unis dans les années 50. Un récit toujours aussi moderne, qui a permis à Mirion Malle de retrouver son plaisir de lire : “Il y a vraiment, pour moi, eu un avant et un après avoir lu ce livre. Il y a eu une envie très forte de renouer avec la lecture. J’avais une urgence de lire”.


Le Book Club est un podcast présenté par Agathe Le Taillandier. Mirion Malle répond aux questions de la journaliste Marie Salah. Soukaïna Qabbal est à l’édition et à la coordination du Book Club. Julia Courtois a fait le montage de cet épisode et Jean-Baptiste Aubonnet le mixage. 


Cet épisode est également rendu possible grâce à Maureen Wilson, responsable éditoriale, Marion Girard, responsable de production, Charlotte Pudlowski, directrice éditoriale et Mélissa Bounoua, directrice des productions. 


La retranscription de cet épisode est en cours et bientôt disponible.


Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.