Vimala Pons à Ikea : “J'ai une relation animiste avec les objets"

Actrice, musicienne et circassienne, c'est mon invitée dans La Potion cette semaine. Au programme de cet épisode : animisme, réincarnation, fakirisme, magie des détails et hot-dog suédois. 


La foi peut-elle déplacer des montagnes ? Aucune idée. 


Vimala Pons les porte sur le sommet de son crâne, elle, les montagnes, des montagnes d’objets, tour de force et d’équilibre dont elle a fait une spécialité. Par exemple, dans Le Périmètre de Denver, son nouveau spectacle en solo, Vimala Pons s’en donne à cœur joie en portant sur sa tête un mur de briques, une Fiat Panda, une carrière, un escalier et 12 cartons empilés dont le poids plume ne rend pas le défi plus aisé. Sinon dans la vie, Vimala porte aussi dans ses bottes des montagnes de questions, dans ses poches un jeu de cartes divinatoire nommé Oblic Strategy inventé par Brian Eno pour injecter à la manière du Yi King de la magie dans la création, et un joli prénom d’origine indienne qui signifie "celle qui triomphe".


En quête constante d’hybridation, au théâtre comme au cinéma, Vimala Pons est une métamorphe hors-pair qui varie à l’infini les identités, les récits, les corps, les accents ou les genres, à grand renfort d’accessoires, de techniques et d’imagination, pour opérer sous les yeux du public des transformations époustouflantes. Comme lorsqu’elle ouvre Le Périmètre de Denver en Angela Merkel sous 16 kilos de vêtements et un masque en latex particulièrement réaliste, dont elle finit par se débarrasser avec la fougue d’un Fantômas au terme d’un strip-tease avec l’accent allemand. 


Ce goût pour les glissements entre les terrains de jeux artistiques a toujours été là chez Vimala Pons qui a d’abord appris simultanément le tennis, le karaté et la guitare classique avant de se tourner vers les arts de la scène et de s’illustrer dans GRANDE, en duo avec son alter ego circassien Tsirihaka Harrivel. Ou sur grand écran dans des films d’Antonin Peretjatko, Christophe Honoré, Alain Resnais, Bruno Podalydès ou encore chez Bertrand Mandico. En 2020, Vimala s’est aussi essayée au livre audio avec La Mémoire de l’Homme Fente, quand plus récemment, avec un EP nommé Eusapia Klane, on la retrouve alliée sonique du collectif et label WarrioRecords, piloté par sa grande amie RBK Warrior. 


Prestidigitatrice du réel enchaînant les numéros de cirque comme les tours de magie à la scène comme à la vie, troublante, magnétique et facétieuse aussi… Vimala Pons est toujours là où on ne l’attend pas. Genre quoi ? Genre chez Ikéa.


Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.