Labelle : "À La Réunion, les esprits nous visitent et c'est normal, la vie et la mort se côtoient très librement"

Cette semaine, La Potion vous envoûte en compagnie du compositeur réunionnais Labelle ! Un épisode dans les hautes sphères du maloya, à l'écoute des vibrations cosmiques de l'île intense. 


C’est en perpétuant le nom et la mémoire de ses ancêtres que Labelle, Jérémie Labelle, a choisi de se présenter au monde en tant qu’artiste. Avec une mère mayennaise et un père réunionnais, la porosité entre les mondes, l’entre-deux, les allers-retours sont au cœur de l’ADN du compositeur qui, après avoir grandi en Bretagne, s’envole pour la Réunion en 2011 pour amorcer une quête, une enquête identitaire et spirituelle qui lui inspire Ensemble, un premier album paru deux ans plus tard. 


Depuis ses débuts, technosphère et maloya sont au cœur des expérimentations de cet alchimiste du son qui a réussi à bâtir un univers original et qui déjoue, à tous les coups, la tentation d’une fusion cheap et folklorisante. En bref, Labelle ne revendique rien et s’autorise tout : distordre le maloya de ses racines dans un magma électro-archipélique dans l’excellent Univers-île en 2017, réinventer ce même blues ternaire emblématique de la créolité réunionnaise en le conjuguant au futur antérieur avec Post-Maloya dans la foulée, et l’emmener vers les marges au gré d’un brassage minimaliste férocement percussif dans Orchestre-Univers en 2018.


Cette année, Labelle est de retour avec de nouvelles partitions aux multiples horizons. Début avril, le réunionnais dévoilait notamment l’album African Prayers, revisitant aux côtés du piano préparé du musicien marocain Amine Mesnaoui le rituel du lila, ces cérémonies de transe et de guérison pratiquées par les gnawas. Par ailleurs, et nous en parlerons, Labelle a récemment collaboré avec la pianiste virtuose Vanessa Wagner sur une création intitulée Ennéade, en référence aux neuf divinités de la mythologie égyptienne qui incarnent chacune un élément.

 

Cela ne fait aucun doute, Labelle est clairement tombé dans La Potion à un moment donné, quand il était petit peut-être, reste à savoir comment, pourquoi, avec qui et de quelle manière il la boit aujourd’hui. Spoiler : dans cet épisode, il sera question de culte aux ancêtres, d’animisme, de bain cosmique, de transe et de musique bien sûr. Labelle sera avec nous dans un instant mais d’abord, je vous propose de l’écouter dans La Potion avec un extrait d’Éclat, un nouvel album paru en janvier 2022 sur le label InFiné pour lequel le compositeur a convié le quatuor Métavers à mêler ses cordes avec ses arrangements électroniques et un maloya de plus en plus moléculaire.


Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.