Juste un droit #07 - Justice et cyber-harcèlement, le combat d'une époque

Internet n'a rien du havre de paix de ses débuts. Considéré comme un délit depuis 2014, le cyber-harcèlement touche de plus en plus de Français, les plus connectés en premier: d’après un récent sondage Ifop pour France Info, 22% des jeunes majeurs disent avoir été la cible de harcèlement en ligne.


Le sujet des cyber-violences est revenu sous les feux des projecteurs après les révélations sur la ligue du lol, en février 2019. Derrière ce groupe Facebook, une communauté influente quasi exclusivement composée d’hommes, pour beaucoup journalistes ou communicants. Pendant plusieurs années ils s’en sont pris en ligne, notamment sur Twitter, à des femmes et des hommes en toute impunité...


La Justice n'a pas attendu ce scandale pour s'intéresser aux délits numériques. Le cyber-harcèlement est puni d’une peine maximale de trois ans de prison et 45.000 euros d’amende. Mais encore faut-il mettre la main sur les auteurs d'attaques sexistes, racistes, trolling... C'est pourquoi «Juste un droit» a invité à son micro Lucille Rouet, secrétaire nationale du syndicat de la magistrature et juge des enfants à Paris, et Eric Morain, avocat au barreau de Paris habitué des affaires de cyber-harcèlement. Ensemble, avec Romain Gouloumès et Hélène Sergent, journaliste police-justice de 20Minutes, ils reviennent sur le fonctionnement de la Justice 1.0 face à des méfaits résolument 2.0.


Bonne écoute.


Crédits:

Un podcast de Romain Gouloumès / 20 Minutes

Effects: Happy by Nordgroove from Fugue / icons8.com, Fresh Start by Joakim Karud, Wild Flower by Joakim Karud, Must Be A Duck by The Whole Other, Crying Over You by Chris Morrow, Dizzy by Joakim Karud, Serial Dream Rock by Unicorn Heads. 

Opening: Music by Moscillate from Fugue / icons8.com

Mixage/montage par Sarah-Lou Lepers


Pour plus d'informations sur la confidentialité de vos données, visitez Acast.com/privacy
 

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.