Quelques réflexions sur le marketing esthétique #40

(solo)


Pour ce nouvel épisode solo, j’ai eu envie de partager avec vous mes réflexions sur une question que je ne cesse de me poser et de poser à mes invité.es : quand on recourt à la médecine ou à la chirurgie esthétique, est-ce qu’on le fait vraiment pour soi, autrement dit sans se soucier des injonctions de notre société ?

Pour moi, c'est une sorte de gimmick, aussi je repère régulièrement de quoi cogiter sur cette problématique. J'ai ainsi remarqué que les affirmations, « je suis unique », « c’est mon choix » sont aisément reprises par le marketing, y compris quand il s'agit de vendre un dispositif médical esthétique. Ce type de phrases peut aussi bien inviter à prendre la bonne décision pour soi que conduire à recourir hâtivement à une procédure esthétique pour correspondre à la norme ambiante.

Et vous, vous en pensez quoi ? J’attends votre retour sur le répondeur de mon compte Instagram Injonctions & Bistouri @injonctionsetbistouri Il suffit de cliquer sur le lien dans ma bio et de vous laisser guider.

Un immense merci à vous qui me suivez et bienvenue à vous qui découvrez ce podcast ! N’oubliez pas de vous abonner sur la plateforme de votre choix et de mettre 5 étoiles, cela augmentera la visibilité d’Injonctions&Bistouri qui est un podcast indépendant. 

 

Allez, je vous laisse, prenez soin de vous ! Et à très vite pour un nouvel épisode sans retouches. 


Pour me laisser un message : https://sayhi.chat/injonctionsetbistouri

 


Instagram : @injonctionsetbistouri



Podcast créé et réalisé par Isabelle Sansonetti


Journaliste, j’ai écrit sur la médecine et la chirurgie esthétiques pendant plus de vingt ans au magazine ELLE.

Dans ce podcast Injonctions & Bistouri, créé en mai 2022, je reçois des personnes qui ont un jour décidé de corriger ce qui les dérangeait. Leur témoignage peut s’avérer une aide précieuse quand on envisage soi-même une intervention de médecine ou de chirurgie esthétique. 

J’échange aussi régulièrement avec des spécialistes et personnalités afin de cerner l’impact de ces procédures esthétiques qui embellissent, rajeunissent ou transforment.

Je souhaite que ce partage d’expérience et ces échanges ouvrent des pistes pour débusquer les injonctions qui pèsent sur l’apparence et se réconcilier avec son corps, son âge, son image.


Mon livre J’y vais, j’y vais pas (Editions Jean-Claude Lattès 2021) est désormais disponible en Livre de poche : https://www.livredepoche.com/livre/jy-vais-jy-vais-pas-9782253238430


Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.