La fratrie expatriée (2/2) : "j'en ai voulu à mes parents d'être partis à l'étranger"

Dans l’épisode précédent, Amélia nous laissait avec ces quelques mots à propos de Montreal qu'elle qualifiait de ville cosmopolite dans laquelle être biculturel et bilingue est la norme : sensation de faire tâche à cause de sa différence. Le propos peut choquer alors même que notre société d'adultes fait les louanges de la multiculturalité et parle de la chance d’être bilingue dès l’enfance. Je suis heureuse qu’Amelia s’exprime sur ce sujet car elle a raison, on entend surtout des histoires d’enfants heureux racontées par leurs parents qui s’émerveillent de leur bilinguisme et adaptabilité bien souvent. Amelia nous montre que même en ayant vécu toute sa vie à l’étranger, ce déracinement lui a coûté. Et en même temps, ce n’est pas forcement le cas de ses soeurs.

Continuons notre plongée dans l’histoire de la Fratrie Guglielmi en compagnie de Mathilde, Amélia, Sybille et Cyprian.


Retrouvez tous les épisodes, découvrez l'équipe et la mission du podcast, ainsi que tous les liens pour nous retrouver sur toutes les plateformes sur le site www.frenchexpatpodcast.com/


Suivez les coulisses de French Expat Le Podcast sur les réseaux sociaux : 



Production :


Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.