🔊 “MusĂ©es dessinĂ©s – Christelle TĂ©a“au musĂ©e Cognacq-Jay, Parisdu 9 septembre 2021 au 2 janvier 2022

“MusĂ©es dessinĂ©s – Christelle TĂ©a“au musĂ©e Cognacq-Jay, Parisdu 9 septembre 2021 au 2 janvier 2022



Interview de Annick Lemoine, directrice du musĂ©e Cognacq-Jay et co-commissaire de l’exposition,

par Anne-FrĂ©dĂ©rique Fer, Ă  Paris, le 16 septembre 2021, durĂ©e 24’07.

© FranceFineArt.



Communiqué de presse



commissariat de l’exposition :

Annick Lemoine, Directrice du musée Cognacq-Jay

Sixtine de Saint-Léger, Attachée de conservation au musée Cognacq-Jay




Du 9 septembre 2021 au 2 janvier 2022, le musĂ©e Cognacq-Jay prĂ©sente l’exposition « MusĂ©es dessinĂ©s », qui rassemble un corpus d’une soixantaine de dessins rĂ©alisĂ©s sur le vif par Christelle TĂ©a dans les quatorze musĂ©es et sites de la Ville de Paris.

Au cours d’une saison, la jeune artiste, diplĂŽmĂ©e des Beaux-Arts de Paris, s’est plongĂ©e dans le quotidien du musĂ©e Cognacq-Jay pour le croquer de son trait minutieux. D’un dessin Ă  l’autre, elle Ă©crit un rĂ©cit intime du musĂ©e oĂč se mĂȘlent portraits de lieux, portraits d’oeuvres et portraits de vie.

Sans esquisse prĂ©paratoire ni repentir, Christelle TĂ©a saisit Ă  l’encre de Chine l’atmosphĂšre des lieux qu’elle dessine. En mĂȘme temps qu’elle en fige les dĂ©cors, elle rĂ©vĂšle une myriade de dĂ©tails, tantĂŽt historiques, tantĂŽt contemporains, qui vibrent et s’animent sous les yeux du spectateur.

Le temps d’un automne, l’artiste a habitĂ© de sa prĂ©sence discrĂšte et Ă©lĂ©gante les salles et les coulisses du musĂ©e dont elle offre diffĂ©rents points de vue : des perspectives d’ensemble sur les period rooms aux plans rapprochĂ©s sur certains chefs-d’oeuvre, en passant par des instantanĂ©s commentĂ©s des activitĂ©s culturelles du musĂ©e sous forme de bande dessinĂ©e.

En regard de cette dĂ©couverte privilĂ©giĂ©e, une sĂ©lection de onze dessins ouvre une fenĂȘtre sur chacun des autres musĂ©es de la Ville de Paris : ici l’atmosphĂšre feutrĂ©e de l’atelier-musĂ©e de Zadkine, lĂ  les majestueux espaces intĂ©rieurs du Petit Palais. Chemin faisant, Christelle TĂ©a dessine une carte personnelle et originale des institutions culturelles de Paris MusĂ©es.

Présentée dans les salons du premier étage et en accÚs libre, cette exposition invite la pratique artistique contemporaine à tisser des liens avec les collections XVIIIe du musée Cognacq-Jay.



L’instantanĂ© au coeur d’une narration – Extrait de l’entretien de Christelle TĂ©a avec Annick Lemoine et Sixtine de Saint-LĂ©ger, tirĂ© du catalogue de l’exposition aux Ă©ditions Paris MusĂ©es

« En gĂ©nĂ©ral, je commence tĂŽt. Une sĂ©ance de dessin dure toute une journĂ©e. Ma pratique s’apparente Ă  celle d’un pianiste. Je m’entraĂźne tous les jours, comme celui-ci fait ses gammes. Je dessine comme je respire. Pendant six, huit, dix heures, je trace sans interruption, sans croquis prĂ©alable, sans esquisse prĂ©paratoire, sans repentir, presque sans lever la plume. Du sujet au papier, mon oeil fait de multiples allers-retours, Ă  partir desquels le dessin prend forme. Quand je commence Ă  travailler, j’ignore quelle sera la composition d’ensemble : comme la photographie argentique, le rĂ©sultat n’apparaĂźt qu’au tirage. Dessiner sur le motif me permet de capter l’atmosphĂšre d’un lieu et d’enregistrer son quotidien. Parfois, un mĂȘme dessin cristallise plusieurs moments. Je m’explique : lorsque je saisis une confĂ©rence, un concert, ou bien lorsque je croque une visite guidĂ©e au musĂ©e Cognacq-Jay, je traduis l’intervention dans sa durĂ©e. Le dessin est Ă  la fois un instantanĂ© et une narration. Si la confĂ©rence dure une heure, mon dessin sera exĂ©cutĂ© dans le mĂȘme temps. Il doit ĂȘtre achevĂ© prĂ©cisĂ©ment Ă  la fin de la prise de parole. A l’instar d’un clichĂ© photographique, je fige dans mon dessin les dĂ©cors, avec l’ambition d’en restituer tous les dĂ©tails, tantĂŽt historiques, tantĂŽt contemporains. Je pars toujours d’un dĂ©tail : les formes organiques complexes m’interpellent le plus souvent. A partir d’un dĂ©tail assez chargĂ©, la composition se dĂ©ploie comme un lierre. Les traits vont de proche en proche et se dĂ©veloppent peu Ă  peu pour composer le dessin dans son ensemble. »



Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

More from FranceFineArt

  1. 23:19🔊 “Alberto Giacometti / Barbara Chase-Riboud“ Femmes Debout de Venise Femme Noire Debout de Veniseà l’Institut Giacometti, Parisdu 20 octobre 2021 au 9 janvier 2022Oct 22, 2021
  2. 16:21🔊 “Martin Margiela“à Lafayette Anticipations – Fondation d’entreprise Galeries Lafayette, Parisdu 20 octobre 2021 au 2 janvier 2022Oct 21, 2021
  3. 23:26🔊 “Baselitz“ La rĂ©trospectiveau Centre Pompidou, Parisdu 20 octobre 2021 au 7 mars 2022Oct 21, 2021
  4. 13:33🔊 “Julie Manet“ La mĂ©moire impressionnisteau musĂ©e Marmottan Monet, Parisdu 19 octobre 2021 au 20 mars 2022Oct 19, 2021
  5. 22:57🔊 “Lisa Sartorio“ En rĂ©manenceĂ  la galerie binome, Parisdu 14 octobre au 28 novembre 2021Oct 17, 2021
  6. 21:49🔊 “Les Flammes“ L Age de la cĂ©ramiqueau MusĂ©e d’Art moderne de Parisdu 15 octobre 2021 au 6 fĂ©vrier 2022Oct 15, 2021
  7. 17:17🔊 “Ettore Sottsass“ l objet magiqueau Centre Pompidou, Parisdu 13 octobre 2021 au 4 janvier 2022Oct 13, 2021
  8. 11:59🔊 “Signac collectionneur“au MusĂ©e d’Orsay, Parisdu 12 octobre 2021 au 13 fĂ©vrier 2022Oct 12, 2021
  9. 08:40🔊 “Marlene Dumas“ Spleen de Paris – Conversationsau MusĂ©e d’Orsay, Parisdu 12 octobre 2021 au 30 janvier 2022Oct 12, 2021
  10. 20:32🔊 “Enfin le cinĂ©ma !“ Arts, images et spectacles en France 1833-1907au MusĂ©e d’Orsay, Parisdu 28 septembre 2021 au 16 janvier 2022Oct 06, 2021