🔊 “ChaĂŻm Soutine / Willem de Kooning“ La peinture incarnĂ©eau MusĂ©e de l’Orangerie, Parisdu 15 septembre 2021 au 10 janvier 2022

“ChaĂŻm Soutine / Willem de Kooning“La peinture incarnĂ©eau MusĂ©e de l’Orangerie, Parisdu 15 septembre 2021 au 10 janvier 2022




Interview de Claire Bernardi, conservatrice en chef au musĂ©e d’Orsay et co-commissaire de l’exposition,

par Anne-FrĂ©dĂ©rique Fer, Ă  Paris, le 13 septembre 2021, durĂ©e 20’38.

© FranceFineArt.




Communiqué de presse




Commissariat :

Claire Bernardi, conservatrice en chef au musĂ©e d’Orsay

Simonetta Fraquelli, conservatrice indĂ©pendante et historienne de l’art, commissaire pour la Fondation Barnes




Le MusĂ©e de l’Orangerie organise une exposition faisant dialoguer les oeuvres de ChaĂŻm Soutine (1893–1943), peintre de l’École de Paris d’origine russe (actuelle BiĂ©lorussie) et de Willem de Kooning (1904-1997), expressionniste abstrait amĂ©ricain d’origine nĂ©erlandaise. Cette exposition s’attachera plus spĂ©cifiquement Ă  explorer l’impact de la peinture de Soutine sur la vision picturale du peintre amĂ©ricain.

Soutine a en effet marquĂ© la gĂ©nĂ©ration des peintres d’aprĂšs-guerre par la force expressive de sa peinture et sa figure d’ »artiste maudit », aux prises avec les vicissitudes et les excĂšs de la bohĂšme parisienne. Son oeuvre a Ă©tĂ© particuliĂšrement visible aux États-Unis entre les annĂ©es 1930 et 1950, moment oĂčl’artiste figuratif de tradition europĂ©enne est relu Ă  l’aune des thĂ©ories artistiques nouvelles. La peinture gestuelle et l’empĂątement prononcĂ© des toiles de Soutine conduisent critiques et commissaires d’exposition Ă  le proclamer « prophĂšte », hĂ©raut de l’expressionnisme abstrait amĂ©ricain.

C’est prĂ©cisĂ©ment au tournant des annĂ©es 1950 que Willem de Kooning entame le chantier pictural des “ Woman “ toiles dans lesquelles se construit un expressionnisme singulier, entre figuration et abstraction.

L’élaboration de ce nouveau langage correspond au moment oĂč le peintre convoque l’univers artistique de ChaĂŻm Soutine et s’y confronte. De Kooning dĂ©couvre les tableaux de son prĂ©dĂ©cesseur dĂšs les annĂ©es 1930, puis Ă  la rĂ©trospective qui consacre le peintre au Museum of Modern Art Ă  New York en 1950. Il sera particuliĂšrement marquĂ© ensuite par la prĂ©sentation des toiles de Soutine dans les collections de la Fondation Barnes de Philadelphie, oĂčil se rend avec sa femme Elaine en juin 1952.

Mieux que tout autre artiste de sa gĂ©nĂ©ration, de Kooning a su dĂ©celer la tension entre les deux pĂŽles apparemment opposĂ©s de l’oeuvre de Soutine : une recherche de structure doublĂ©e d’un rapport passionnĂ© Ă  l’histoire de l’art, et une tendance prononcĂ©e Ă  l’informel.

L’oeuvre de Soutine devient alors une rĂ©fĂ©rence permanente pour l’artiste amĂ©ricain. De Kooning, qui cherche Ă  dĂ©gager sa peinture de l’antagonisme art figuratif / art abstrait en Ă©laborant une “ troisiĂšme voie “ originale, trouve dans l’art de Soutine une lĂ©gitimation de sa propre pratique.

L’exposition mettra en dialogue les univers singuliers de ces deux artistes au travers d’une cinquantaine d’Ɠuvres articulĂ©es autour des grands moments de la rĂ©ception de l’oeuvre de Soutine par de Kooning, et abordant quelques thĂ©matiques essentielles : la tension entre la figure et l’informe, la peinture de la “ chair “, la pratique picturale “ gestuelle “ des deux artistes.

Cette proposition, la premiĂšre sur ce sujet, s’inscrit dans la ligne de programmation d’expositions temporaires que porte le musĂ©e de l’Orangerie autour de sa collection, notamment autour de celle de Paul Guillaume Ă  la suite d’Apollinaire. Le regard du poĂšte (2016), de Dada Africa, sources et influences extra-occidentales (2017), de Giorgio de Chirico. La peinture mĂ©taphysique (2020) et rejoint la question de la rĂ©ception amĂ©ricaine, faisant suite à NymphĂ©as. L’abstraction amĂ©ricaine et le dernier Monet (2018).

L’exposition est organisĂ©e conjointement avec la Fondation Barnes de Philadelphie, qui possĂšde un nombre important d’oeuvres de Soutine. Elles ont Ă©tĂ© rĂ©unies par le docteur Barnes sur les conseils de Paul Guillaume, qui est Ă  l’origine de la collection du musĂ©e de l’Orangerie.





Pour accompagner l’exposition ChaĂŻm Soutine / Willem de Kooning. La peinture incarnĂ©e, un catalogue est disponible en coĂ©dition MusĂ©e d’Orsay / Hazan.


Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

More from FranceFineArt

  1. 23:19🔊 “Alberto Giacometti / Barbara Chase-Riboud“ Femmes Debout de Venise Femme Noire Debout de Veniseà l’Institut Giacometti, Parisdu 20 octobre 2021 au 9 janvier 2022Oct 22, 2021
  2. 16:21🔊 “Martin Margiela“à Lafayette Anticipations – Fondation d’entreprise Galeries Lafayette, Parisdu 20 octobre 2021 au 2 janvier 2022Oct 21, 2021
  3. 23:26🔊 “Baselitz“ La rĂ©trospectiveau Centre Pompidou, Parisdu 20 octobre 2021 au 7 mars 2022Oct 21, 2021
  4. 13:33🔊 “Julie Manet“ La mĂ©moire impressionnisteau musĂ©e Marmottan Monet, Parisdu 19 octobre 2021 au 20 mars 2022Oct 19, 2021
  5. 22:57🔊 “Lisa Sartorio“ En rĂ©manenceĂ  la galerie binome, Parisdu 14 octobre au 28 novembre 2021Oct 17, 2021
  6. 21:49🔊 “Les Flammes“ L Age de la cĂ©ramiqueau MusĂ©e d’Art moderne de Parisdu 15 octobre 2021 au 6 fĂ©vrier 2022Oct 15, 2021
  7. 17:17🔊 “Ettore Sottsass“ l objet magiqueau Centre Pompidou, Parisdu 13 octobre 2021 au 4 janvier 2022Oct 13, 2021
  8. 11:59🔊 “Signac collectionneur“au MusĂ©e d’Orsay, Parisdu 12 octobre 2021 au 13 fĂ©vrier 2022Oct 12, 2021
  9. 08:40🔊 “Marlene Dumas“ Spleen de Paris – Conversationsau MusĂ©e d’Orsay, Parisdu 12 octobre 2021 au 30 janvier 2022Oct 12, 2021
  10. 20:32🔊 “Enfin le cinĂ©ma !“ Arts, images et spectacles en France 1833-1907au MusĂ©e d’Orsay, Parisdu 28 septembre 2021 au 16 janvier 2022Oct 06, 2021