🔊 “Alberto Giacometti / Barbara Chase-Riboud“ Femmes Debout de Venise Femme Noire Debout de Veniseà l’Institut Giacometti, Parisdu 20 octobre 2021 au 9 janvier 2022

“Alberto Giacometti / Barbara Chase-Riboud“ Femmes Debout de VeniseFemme Noire Debout de Veniseà l’Institut Giacometti, Parisdu 20 octobre 2021 au 9 janvier 2022



Interview de Émilie Bouvard, directrice scientifique et des collections, Fondation Giacometti, et commissaire de l’exposition,

par Anne-FrĂ©dĂ©rique Fer, Ă  Paris, le 21 octobre 2021, durĂ©e 23’19.

© FranceFineArt.


Communiqué de presse


Commissaire : Émilie Bouvard, directrice scientifique et des collections, Fondation Giacometti




L’Institut Giacometti prĂ©sente une exposition inĂ©dite consacrĂ©e Ă  l’artiste amĂ©ricaine et française Barbara Chase-Riboud, en dialogue avec l’oeuvre d’Alberto Giacometti.

Sculptrice, poĂ©tesse, romanciĂšre, Barbara Chase-Riboud (nĂ©e en 1939 Ă  Philadelphie), rencontre Alberto Giacometti au dĂ©but des annĂ©es 1960 alors qu’elle vient de s’installer Ă  Paris. Son travail s’approche tout d’abord de celui du sculpteur pour vite s’en affranchir. Les oeuvres monumentales qu’elle dĂ©veloppera ensuite, offrent des points de contact avec celles de

Giacometti : verticalitĂ©, recherche d’expressivitĂ©, de relief, travail du bronze, fascination pour l’Égypte ancienne, proximitĂ© avec la littĂ©rature et la poĂ©sie contemporaines.

Chase-Riboud est passĂ©e progressivement Ă  l’abstraction, mais ses grandes stĂšles associant bronze et textile conservent nĂ©anmoins toujours une rĂ©fĂ©rence Ă  la figure humaine. Elle partage avec Giacometti une vision humaniste, incarnĂ©e par des oeuvres qui cherchent Ă  atteindre une dimension symbolique et mĂ©morielle.

CrĂ©Ă©e en collaboration Ă©troite avec l’artiste, cette exposition place les cĂ©lĂšbres figures fĂ©minines de Giacometti en vis-Ă -vis de celles d’une artiste qui, depuis des dĂ©cennies, trace une voie sculpturale originale entre les scĂšnes amĂ©ricaine et française.



Introduction par Émilie Bouvard, commissaire

Barbara Chase-Riboud et Alberto Giacometti se sont rencontrĂ©s Ă  deux reprises. En 1962, Henri Cartier-Bresson, camarade de Marc Riboud Ă  l’agence Magnum, emmĂšne la jeune sculptrice Ă  l’atelier de la rue Hippolyte-Maindron. « C’était l’habitation la plus dĂ©labrĂ©e et dĂ©crĂ©pite que j’aie jamais vue, faite de planches de bois et d’un toit en fer, d’escaliers croulants et sans fenĂȘtre Ă  l’exception d’une lucarne. Elle Ă©tait minuscule, pas plus de cinq mĂštres sur cinq. Tout Ă©tait recouvert de plĂątre – les murs, les planchers, le plafond, et la premiĂšre fois que je l’ai vu lui-mĂȘme, c’était une momie Ă©gyptienne ambulante, entiĂšrement blanc, recouvert de plĂątre blanc depuis ses chaussures jusqu’aux cheveux afro bouclĂ©s sur sa tĂȘte : ses vĂȘtements, ses mains, ses pieds et sa cigarette qui pendait de ses lĂšvres d’oĂč s’échappait une longue boucle de fumĂ©e blanche », se rappelle-t-elle. Quelques mois plus tard, elle le croise Ă  nouveau Ă  Milan, par hasard, perdu et sans argent, et l’aide Ă  reprendre un train pour Stampa. À part ces deux rencontres, aucun autre contact, alors mĂȘme que l’une et l’autre, artistes Ă©trangers vivent dans le Paris du tournant des annĂ©es 1960. Chase-Riboud est loin d’ĂȘtre la seule artiste amĂ©ricaine ayant choisi Paris. Aux États-Unis le maccarthysme, mais aussi les inĂ©galitĂ©s raciales, et, en France, la rĂ©putation d’une plus grande libertĂ© sexuelle et l’éclat que conserve encore Paris comme capitale de l’art, ont favorisĂ© jusqu’aux annĂ©es 1960 l’exil de nombreux artistes. Chase Riboud s’installe dans un atelier rue Dutot ; elle travaille Ă©galement Ă  ChenillĂšre, dans le Loir et Cher. [...]


Un catalogue co-Ă©ditĂ© par la Fondation Giacometti, Paris et FAGE Ă©ditions, bilingue français/anglais accompagne l’exposition.


Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

More from FranceFineArt

  1. 14:31🔊“Le design pour tous“  de Prisunic Ă  Monoprix, une aventure françaiseau MAD, musĂ©e des Arts DĂ©coratifs, Parisdu 2 dĂ©cembre 2021 au 15 mai 2022Dec 02, 2021
  2. 29:04🔊 “En scùne !“  Dessins de costumes de la collection Edmond de Rothschildau Louvre – Rotonde Sully, Parisdu 27 octobre 2021 au 31 janvier 2021Dec 01, 2021
  3. 22:43🔊 “Cathy Josefowitz“  The thinking body au Centre culturel Suisse, Parisdu 28 novembre 2021 au 30 janvier 2022Nov 26, 2021
  4. 49:43🔊 “Tadjikistan“  Au Pays des Fleuves d’OrMusĂ©e national des arts asiatiques – Guimet, Parisdu 13 octobre 2021 au 10 janvier 2022Nov 26, 2021
  5. 15:56🔊 “Le Bijou DessinĂ©â€œÂ  À la dĂ©couverte du dessin joaillierL’École des Arts Joailliers, Parisdu 14 octobre 2021 au 14 fĂ©vrier 2022Nov 25, 2021
  6. 17:23🔊 “La photographie Ă  tout prix“  Une annĂ©e de prix photographiquesĂ  la BnF François Mitterrand, Parisdu 23 novembre 2021 au 20 fĂ©vrier 2022Nov 23, 2021
  7. 12:42🔊 “Juifs d’Orient“  Une histoire plurimillĂ©naireĂ  l’Institut du monde arabe, Parisdu 24 novembre 2021 au 13 mars 2022Nov 22, 2021
  8. 22:26🔊 “Laura Henno“  Radical DevotionĂ  la Galerie Nathalie Obadia – CloĂźtre Saint-Merri, Parisdu 8 novembre au 31 dĂ©cembre 2021Nov 19, 2021
  9. 19:49🔊 Nolwenn Brod pour « Le Temps de l’Immaturité »chez agnĂšs b. au 17 rue Dieu – Paris – La Fab. hors les mursdu 11 novembre au 1er dĂ©cembre 2021Nov 18, 2021
  10. 23:19🔊 “Fantographie“ Images et traces de l’Invisible (1850-1950)Ă  la Maison d’Auguste Comte, Parisdu 4 novembre au 18 dĂ©cembre 2021Nov 17, 2021