Episode 23 - Marina

« Quand une personne handicapée arrive à travailler et se "normaliser", la société validiste la met sur un piédestal : "si elle y arrive, pourquoi tous les handicapé.e.s n'y arrives pas ?"», raconte Marina dans l'épisode 23 d'Extimité.


Elle y évoque notamment : 


(1:30) Son enfance heureuse en tant que fille modeste d'immigrées portugais dans un quartier aisé de Paris


(06:00) Son accident de voiture à 16 ans en 2004, qui l'a brutalement fait passer de jeune fille à jeune femme handicapée


(11:00) En quoi son handicap moteur a changé la place physique mais aussi social qu'elle occupe


(12:00) Comment se sentir adulte quand on a peu d'autonomie


(14:00) Comment elle a d'abord chercher à s'autonomiser et se "normaliser" le plus possible, au-delà des limites de son corps


(17:30) Son éveil militant 


(23:00) La mise en compétition des personnes handicapées entre celles que la société validiste enferme dans le cliché misérabiliste d'assisté.e et celle qu'elle érige en modèle


(26:00) Le validisme


(36:00) Les violences sexistes et sexuelles que peuvent subir les femmes handicapées


(40:00) Le Body Positivism 


(44:30) Comment elle s'entend avec son corps et son genre aujourd'hui


(49:30) Les représentations des personnes handicapées


(53:30) L'injonction à l'exemplarité


(57:00) Ce qui lui donne de la force


Ce podcast est une création originale de Douce Dibondo et Anthony Vincent.


Pistes sonores diffusées :

 Jasmine Sokko - Tired

Alvvays - Archie, Marry Me 

Sleepy Fish - I wish it would never stop snowing

For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy