Pourquoi est-il si difficile de se sentir libre ?

Le confinement nous a permis de ressentir ce que signifiait perdre sa liberté. Si cette expérience peut sembler dérisoire en comparaison de celles et ceux qui vivent emprisonnés, elle révèle cependant une chose : c’est parfois en étant privé de liberté que nous nous rendons compte de sa valeur. Trop habitué.e.s à ce que nous considérons comme acquis, il est parfois nécessaire de s’éloigner ou de perdre ce que nous avons, pour enfin être capable de faire l’expérience de la liberté. 


Alors, pourquoi est-ce difficile de construire notre propre définition de la liberté ? Pourquoi s’agit-il parfois d’un combat contre nos acquis, contre nous-même ? Pourquoi notre quête individuelle de liberté peut-elle nous paraître si difficile et douloureuse à mener ? 


Dans cet épisode d’Émotions, la journaliste Justine Rodier s’interroge sur ce qui nous fait nous sentir libres. Pour questionner les mécanismes et les paradoxes de ce sentiment, elle s’appuie sur les Mémoires d’une jeune fille rangée de Simone de Beauvoir et sur deux témoignages : celui de Redwane, qui a passé six années de sa vie en prison et celui de Mélanie, qui, après un licenciement, a décidé de pratiquer le voyage en solo


Tous deux nous parlent de la manière dont ils ont réussi à s’extraire de leur quotidien dont ils se sentaient prisonniers : le “métro-boulot-dodo” pour Mélanie, la monotonie et la violence de la prison pour Redwane. Pour analyser cette notion trop souvent mal comprise qu’est la liberté, Justine Rodier a interrogé Aurore Malet-Karas, neuroscientifique, et Pierre-Jean Memmi, professeur de philosophie qui a également enseigné en prison. Ils analysent conjointement les difficultés rencontrées pour se sentir libre et ce paradoxe : avoir trop de choix peut, plutôt que de nous rendre libres, nous angoisser et nous paralyser. Plutôt que de parler d’une liberté difficile à circonscrire, peut-être faudrait-il alors parler de libération, un processus lent, qui ne s’achève jamais vraiment. 



Un épisode que vous pouvez écouter seul·e ou en famille



Quelques références sur le sujet :


La liberté intérieure, Claude Romano, Editions Hermann, 2020

L'existentialisme est un humanisme, Jean-Paul Sartre, Gallimard, 1996


Emotions est un podcast de Louie Media présenté par Brune Bottero. Justine Rodier a écrit et tourné cet épisode. 

Maud Benakcha est la chargée de production d'Émotions. Camille Bichler était en charge de la supervision éditoriale de cet épisode, accompagnée de Capucine Rouault. Charles de Cillia l’a réalisé, et Benoit Daniel s’est occupé de la prise de son. Jean-Baptiste Aubonnet était au mix et c’est Nicolas de Gélis qui a composé le générique d’Émotions.

Ce podcast est également rendu possible grâce à Mélissa Bounoua directrice des productions, Charlotte Pudlowski directrice éditoriale, Maureen Wilson responsable éditoriale et Marion Girard responsable de production. 

La retranscription de cet épisode est bientôt disponible. 




Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.