Doit-on aimer sa famille ?

Synonyme d’amour ou de rancœur, animée par des cris, ou plongée dans le silence, la famille, est ce lieu que l’on ne choisit pas mais que l’on croit devoir aimer malgré tout. Parce que ne pas aimer sa famille c’est renoncer au seul espace sur terre qui nous “appartient”. Le dire, “Je n’aime pas ma famille”, c’est presque un tabou et pourtant, parfois, ça ne va pas de soi. 


Dans cet épisode d’Émotions, la journaliste Milia Legasa nous partage des moments de vie de sa famille recomposée, où elle se demande parfois si on peut se forcer à s’aimer. En interrogeant Alice, elle réalise qu’elle n’est pas la seule à s’être posé cette question. En tombant amoureuse, Alice a dû accepter l’enfant de son compagnon, et a très mal vécu son rôle de belle-mère. 

Pour comprendre les mécanismes de culpabilisation que vivent particulièrement les femmes qui n’aiment pas leurs beaux-enfants et comprendre comment remédier à cela, Milia Legasa interroge Catherine Audibert, psychologue clinicienne. 

La journaliste a aussi rencontré Camille, qui à l’inverse, a été rejetée par sa belle-mère et explique l’impact que cela a eu dans sa construction d’adulte.

Elle tend également son micro à Gérard Neyrand, sociologue, qui souligne l’importance de l’amour dans le bon développement d’un enfant et explique comment, à partir de ce constat, l’injonction à aimer s’est imposée au XXème siècle. 


Quelques références sur le sujet:


  • Love Me Tender, Constance Debré, Flammarion
  • Famille recomposée l’envers du décor de Anne Chapeline, Librinova.
  • La famille recomposée : Comment répondre aux questions des enfants de Agnès de Viaris, Carnet de l’Info.
  • L’enfant de l’autre, de Catherine Sellenet, éditions Max Milo
  • Amour et crises dans la famille recomposée, Les enjeux psychiques de la recomposition familiale de Catherine Audibert, chez Payot.

 

Et enfin, le site internet « La Douceur des Hérissons », dont Milia Legasa parle dans l’épisode. 


Émotions est un podcast de Louie Media présenté par Brune Bottero. Cet épisode a été tourné et écrit par la journaliste Milia Legasa. L’épisode a été réalisé par Charles de Cillia. Benoît Daniel s’est occupé de la prise de son et Jean-Baptiste Aubonnet était au mix. C’est Nicolas de Gélis qui a composé le générique d’Émotions.  

Maud Benakcha est la chargée de production d'Émotions, accompagnée d’Agathe Le Taillandier et de Capucine Rouault pour cet épisode. 


Ce podcast est également rendu possible grâce à Maureen Wilson, responsable éditoriale, Marion Girard responsable de production, Mélissa Bounoua directrice des productions et Charlotte Pudlowski, directrice éditoriale. 


La retranscription de cet épisode est bientôt disponible. 


Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.