Médecin au CHU de Grenoble, elle alerte sur les risques d’ingestion de piles boutons par des enfants

Ces dernières années, avec le succès des livres musicaux pour les plus petits, la chirurgienne ORL pédiatrique Anne Coffre a constaté une hausse des cas d’ingestion de piles boutons par des enfants âgés entre 1 et 3 ans. Or le lithium contenu dans ces objets peut provoquer de graves lésions, voire la mort. Au CHU Grenoble-Alpes, entre 10 et 15 enfants sont opérés en urgence chaque année. Certains gardent des séquelles à vie. Alors que les fêtes de noël, la médecin insiste sur le rôle important que doivent jouer les parents pour lutter contre ce phénomène.

Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.