« Je sais quand je pars, je ne sais pas quand j’arrive »

Juliette Bell part tous les jours de Bourgoin-Jallieu pour aller travailler à Lyon Perrache, avec son vélo sous le bras. Elle explique qu’aux heures de pointe, la situation est de plus en plus difficile en raison des suppressions et des retards de train. Elle indique également que le nombre de wagon n’est pas suffisant pour tous les utilisateurs.

Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.