Soprano : portrait d’un rappeur marseillais qui a conquis le coeur des Français

Soprano, de son vrai nom, Saïd M’Roumbaba, grandit dans les quartiers nord de Marseille, biberonné aux morceaux de Zazie et Balavoine en passant par Michael Jackson. Mais dans les années 90, c’est vers le rap qu’il se dirige. Avec trois amis d’enfance, il crée le groupe Psy 4 de la rime, produit par le taulier du rap marseillais, Akhénaton. Leur premier album, “Block Party”, sort en 2002 et se vend à plus de 100 000 exemplaires. Il est certifié disque d’or tout comme leur deuxième album, “Enfants de la lune”, publié trois ans plus tard. En 2007, Soprano choisit de lancer sa carrière solo avec “Puisqu’il faut vivre”. Grâce à ce premier album et à des titres comme “Halla Halla” ou “A la bien”, il s’installe durablement dans le paysage musical. Engagé dans Les Restos du Cœur, jury pour The Voice Kids… l’homme de 42 ans fait vibrer aujourd’hui toutes les générations. En 2019, il s’est classé quatrième du Top 50 des personnalités préférées des Français. Le 3 et 4 décembre prochain, Soprano endossera un nouveau rôle, celui de parrain du Téléthon. Pour Code source, Marie Poussel, journaliste au service culture du Parisien, retrace l’ascension du chanteur et rappeur marseillais. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Production : Clara Garnier-Amouroux, Thibault Lambert, Raphaël Pueyo, Sarah Hamny et Timothée Croisan - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network, Epidemic Sound, Soprano, IAM - Identité graphique : Upian - Archives : Le Parisien.

Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.