Le naufrage, le sauvetage, sa passion pour la voile : Kevin Escoffier se raconte

Son premier Vendée Globe ne s’est pas terminé comme il l’espérait. Le 8 novembre 2020, le navigateur français Kevin Escoffier prend le départ de la 9e édition. Ce n’est alors que sa seconde compétition en solitaire, après plusieurs succès en équipage. Quelques jours plus tard, le 30 novembre, son Imoca s’écrase contre une vague et se casse en deux. Le natif de Saint-Malo n’a que quelques minutes pour abandonner le voilier submergé par les eaux. Jean Le Cam, un skippeur concurrent, le remarque et vient à sa rescousse le lendemain. Kevin Escoffier est sain et sauf après 11 heures passées sur son radeau de survie. Mais la course est terminée pour le navigateur.Plus d’un mois après l’avarie qui aurait pu lui coûter la vie, Kevin Escoffier raconte son parcours et ces quelques heures de calvaire au micro de Clawdia Prolongeau. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Production : Marion Bothorel, Thibault Lambert et Sarah Hamny - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network - Identité graphique : Upian - Archives : VendeeGlobeTV, Ouest-France, Canal Plus. 


 

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.